suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/12/2015

Clichés de Suisse (1ère partie)

 

 

 

DSC09932.JPG

La Suisse étant un pays montagnard, les suisses sont réputés pour s’accommoder d’un climat rigoureux. C’est pourquoi les français  mettent systématiquement leurs petits suisses dans leur frigo. Mais il y fait suffisamment chaud l’été pour qu’on y cultive la vigne et qu’on y fasse également d’excellents vins.

 

DSC09544.JPG

Outre quelques montagnes,  la Suisse possède 1484 lacs dont le plus grand lac européen, qu’elle partage avec la France. Les français l’appellent Léman (du nom celte « lem an » qui veut dire grande eau) et les Suisses lac de Genève, depuis qu’ils ont construit une ville de ce nom sur sa rive et qui vient d’un mot ligure « genua » qui veut dire « à proximité de l’eau ». Toutes sortes de bateaux naviguent sur ce lac : bateaux à voile de tous gabarits, bateaux de ligne réguliers, bateaux à vapeur historiques,  vedettes, canoës et pédalos. Quand la tempête sévit – et elles peuvent être très violentes- ce lac débonnaire prend l’allure  d’une petite mer.

  

DSC09546.JPG

Les marins suisses, qui n’ont que cette « merette » d’eau douce  de 582 km2 pour s’entraîner, ont néanmoins gagné deux fois la coupe de l’America alors que les équipages français qui disposent de 4668 kilomètres de côtes maritime ont toujours lamentablement échoué. Ca ne nous empêche pas, nous français, de prétendre que l’on a  les meilleurs marins du monde, comme d'ailleurs les meilleurs vins, la meilleure cuisine,  la plus belle capitale, etc...

 

 

DSC09563.JPG

Un jet d’eau de 140 mètres l’agrémente qui a été inauguré en 1891 pour célébrer les six cents ans de la Confédération. En France, peuple de noceurs impénitents (dont je suis) on fête les anniversaires au champagne !

 

 

DSC09577.JPG

Ce jet d’eau sert de repère quand on déambule dans la ville et je dois reconnaître que jamais ce liquide que je snobe habituellement ne m’a été aussi précieux.

 

 

DSC09672.JPG

Quand il fait beau  le lac prend les couleurs d’un lagon polynésien, ce qui n’a toutefois aucune incidence sur sa température et il est souhaitable d’avoir des ascendants inuits si l’on veut s’y baigner.

 

 

DSC09661.JPG

Les Suisses qui dominent l’industrie horlogère aiment donner du temps au temps, qui est leur principal fonds de commerce. Quand on les bouscule ou qu’on les stresse ils s’écrient « Y’ a pas le feu au lac !».  Et d’ailleurs les bateaux qui traversent le lac ne le font jamais en ligne droite mais en faisant des zig-zags !

 

 

DSC09776.JPG

 Bien que la Suisse soit un pays montagnard ses habitants sont fort marris de ne pas posséder le plus haut sommet d’Europe, le Mont Blanc, qui appartient aux français et dont les neiges éternelles les narguent depuis l’autre rive du lac. Les suisses se consolent en se disant qu’en dépit du Mont Blanc les français skient moins bien qu’eux.

 

 

DSC09583.JPG

Bien que rudes guerriers les helvètes furent battus par César en 58 avant JC et les romains fondèrent à la suite de leur victoire la ville de Novodunium, l’actuelle Nyon située à 20 kilomètres de Genève.

 

 

DSC09655.JPG

Il ne subsiste hélas de la présence romaine à Nyon que deux colonnes surmontées d’une corniche sculptée  qui se dressent sur l’esplanade des marronniers qui surplombe le lac. De fait, les suisses qui sont très respectueux de l’environnement et ne laissent rien traîner ont évacué la plupart de leurs ruines.


DSC09663.JPGPour éviter toute nouvelle invasion, des citadelles imprenables ont été  construites.

 

 

DSC09734.JPG

En outre, des murailles défensives  d’allure fort originale ont été édifiées le long de la frontière . Ces murailles dénommées « toblerones » que les divisions blindées allemandes n’ont pas osé affronter de peur « d’être chocolat », ont justement donné l’idée à un chocolatier suisse d’en faire une barre de la même forme  et du même nom.  Ainsi manger une tablette de Toblerone en Suisse est considéré comme un acte civique !

 

 

DSC09572.JPG

Enfin, chaque suisse à sa  majorité reçoit l’inimitable et irremplaçable  couteau suisse .  C’est grâce à cette ingénieuse et peu coûteuse disposition que ce pays a pu sauvegarder sa neutralité au cours des deux dernières guerres mondiales. Qui oserait affronter un pays dont chaque homme porte un tel couteau?

 

 

DSC09706.JPG

La république suisse, à l’instar de la république française,  est  née d’une révolution menée en 1798.  Mais alors que les français ont choisi pour symboliser la république une jeune femme aux sein nus dénommée Marianne guidant des révolutionnaires sur des barricades, les suisses  ont préféré une jeune femme réservée, voire un brin collet monté qui inspire encore aujourd'hui la mode en Suisse. C'est pourquoi les garçons suisses sont si forts au tennis c'est parce que c'est le seul endroit où ils peuvent voir les petites culottes des filles.

 

 

DSC09610.JPG

Tout aussi austères sont les pères de la Réforme religieuse suisse, les Calvin, Farel, de Bèze et Knox qui ont introduit le protestantisme en Suisse, au lieu et place l’église catholique, alors minée par la corruption. Les français qui sont restés majoritairement catholiques ont au contraire une grande tolérance vis à vis de  la corruption notamment celle  des hommes politiques qu’ils réélisent « ad vitam eternam » quel que soient leurs forfaits.  La différence tient, à mon avis, au fait que le protestantisme nous enseigne que nous sommes maîtres de notre destinée et ne pratique donc pas le pardon alors que l’église catholique nous inculque que nous sommes faibles et nous invite donc  à pardonner.

 

 

DSC09619.JPG

Autre différence notable avec notre pays : la Suisse est une vraie démocratie où les gens sont appelés  régulièrement à voter  sur des questions qui déterminent directement leur mode de vie, alors que nous sommes une pseudo république phagocytée par des hommes politiques irresponsables et inamovibles (certains étant de surcroît cacochymes comme on en voit au Sénat) qui gèrent le pays avant tout à leur profit et à celui de leur cour.  

 

DSC09883.JPG

De même alors qu’en France les laboratoires peuvent impunément empoisonner les citoyens, les hommes politiques dilapider l’argent public les pollueurs ne jamais être inquiétés,  en Suisse le principe de causalité est appliqué dans tous les domaines avec la plus grande rigueur comme l'illustre cette décision des citoyens de Davos.

 

 

DSC09573.JPG

Bon c’est vrai les Suisses ont quelques défauts dont celui de spéculer de façon éhontée sur le temps, ce qui fait que ça coûte très cher d’avoir l’heure dans ce pays.  Et certains gogos chez nous, Nicolas, Jacques et bien d’autres, sont tombés dans le panneau et dépensent une fortune  pour avoir un joujou suisse qui donne l’heure alors qu’elle est  affichée gratuitement sur les mobiles, les ordinateurs, les clochers d’église etc…

 

 

DSC09718.JPG

Mais contrairement aux apparences, les suisses sont aussi d’incorrigibles romantiques qui ont un cœur tendre prêt à s’enflammer à la première occasion.

 

 

DSC09669.JPG

La disponibilité et la ponctualité des trains suisses est légendaire et n’est pas affectée par trois centimètres de neige comme nos super TGV qui deviennent dans ce cas des TGB (Très Grands Bazards).

 

 

DSC09575.JPG

En revanche du coté des compagnies aériennes le bilan est moins glorieux car depuis la faillite de Swissair en 2002 la compagnie nationale est contrôlée par la Lufthansa . Seuls les moins de dix ans ont encore la chance de pouvoir voler sous pavillon suisse !

 

 

DSC09691.JPG

En Suisse prospèrent une ribambelle de grosses « légumes » dont un grand nombre d’origine française qui y trouvent un terrain fertile mais qui sont plutôt indigestes et qu’il vaut mieux boycotter. Heureusement les Suisses disposent également d’une riche diversité de légumes ordinaires bien plus utiles et profitables à la santé .

 

 

DSC09709.JPG

L’un des charmes de la Suisse (ils sont nombreux) est que le commerce y est resté traditionnel, mais on y accepte quand même les cartes de crédit.

 

 

DSC09766.JPG

Outre la finance, la chimie et l’horlogerie l’économie suisse repose sur deux produits emblématiques : le lait qui a un goût inimitable dû à la verdeur des alpages et aux conditions de vie idylliques qu’y connaissent les vaches (mieux vaut être vache en suisse que canard dans les landes). De fait, le lait suisse est d’une telle richesse que le gruyère que l’on y produit n’a pas de trous au contraire de son ersatz français qui en est plein.

 

 

DSC09681.JPG

…le second étant bien sûr le chocolat dont les suisses produisent des montagnes de toutes sortes y compris au piment extra fort qu’il faut goûter au moins une fois dans sa vie et qui est  le secret de mon énergie ! D’ailleurs la sécurité sociale suisse rembourse le chocolat à raison de quatre carrés par jour, dose recommandée par le corps médical et la croix Rouge. C’est sans doute pour ça que tous les sportifs français de haut niveau se sont réfugiés en suisse !

 

 

DSC09784.JPG

Un troisième produit est également présent dans tous les cafés, restaurants et  foyers suisses : le vin,  bon de surcroît et produit dans le pays. Et c’est là une énorme surprise qui attend le touriste français généralement chauvin : on y déguste des chasselas (traité en France comme du raisin de table) des pinots gris et noir, des garamet et garanoir (cépages locaux) et d’autres encore  à se rouler par terre (surtout si on en abuse !) On y voit aussi des vignes dévaler jusqu’au bord du lac d’une beauté à couper le souffle ; je vous les montrerai, c'est promis, dans une prochaine note.

 

 

DSC09770.JPG

Et bien sûr on ne fait pas un voyage en Suisse sans manger une fondue . Bon ne comptez pas sur moi pour vous donner l’adresse où nous avons raclé jusqu’à la dernière goutte de ce délice montagnard, mais il existe mille endroits où l’on en sert d’excellentes. Il suffit de demander aux locaux qui se feront un plaisir de vous renseigner. Et n’hésitez pas à exiger « le coup – voire deux - du milieu » gage d’une bonne digestion et d’une nuit légère !

 

 

DSC09602.JPG

Autre surprise : les suisses, que les mauvaises blagues françaises présentent comme lents d’esprit, sont des passionnés d’échecs et tous les squares disposent de jeux géants permettant aux citoyens de sacrifier à leur passion. De fait le suisses ne sont  pas lents d’esprit ils sont réfléchis ! 

DSC09712.JPGDe même, on croit que les suisses sont  casaniers et  préoccupés par leur seul bien être alors que ce sont d’audacieux montagnards (et marins !) qui n’ont pas peur d’affronter tous les risques. D’ailleurs dans le passé les principaux souverains d’Europe s’entouraient de gardes suisses réputés sans peur (pour les  reproches je ne sais pas) pour se protéger.

 

 

DSC09741.JPG

Enfin ce qui fait le charme de la Suisse c’est la propreté des villes : pas de déjections canines sur les trottoirs, pas de papiers, de mégots ou de canettes de bière dans les caniveaux qui sont la caractéristique des villes françaises. Ici quand on revient d’une balade dans la campagne on dispose à l’entrée des villes, chose extraordinaire,  de stations pour laver ses souliers !

 

 

DSC09743.JPG

 Et il ne viendrait pas l’idée à un suisse d’entrer dans la ville sans y être passé. Profitons en France des prochaines élections pour demander un engagement aux candidats d'équiper toutes les villes de ce dispositif !

 

 

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons dont les trois dernières "Gaïa Blues" "Un monde meilleur" et "J'aimais" sont consacrées à l'état alarmant de notre chère planète et sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur

DEEZER

ainsi que sur Spotify, I tunes , Amazon , Google play....

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical

OLD NUT

( Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder)

 

 

Texte & Photos Ulysse


 

 

Commentaires

Cher Eldorad’Oc,
Vos blogs sont splendides, mais je crains qu’avec ce nouveau style de police, les gens se lassent de vous lire, ce qui serait vraiment dommage.
Vos notes sont très intéressantes et vos photos magnifiques nous font rêver, moi même je vous envie beaucoup de vos voyages et balades.
Peut être à bientôt, qui sait….
Cordialement

Écrit par : Ornella | 06/01/2011

Merci Ornella de votre visite et de votre remarque judicieuse.Je pensais qu'une police plus grosse facilitait la lecture mais j'ai tenu compte de votre avis et j'espère que cela vous plaira mieux et que vous continuerez à me lire.

Écrit par : ulysse | 06/01/2011

Merci Ulysse,
D'avoir pris en compte mon avis, la police plus grosse oui, mais vous aviez mis à la place de la POLICE VERDANA vous aviez mis la POLICE "SYMBOL" ce qui fait que pour lire vos notes il fallait aller changer la police , il n'y avait que des symboles.
C'est avec plaisir que je vais continuer à vous lire.
Bonne continuation à bientôt.

Écrit par : Ornella | 06/01/2011

A bientôt donc Ornella et bonne soirée

Écrit par : ulysse | 06/01/2011

Toute histoire de police mise à part (j'aime utiliser Verdana) quel bonheur cette balade en Suisse.
Il y a un peu plus de 50 ans j'ai mis au monde, à Genève, ma fille aînée... à une époque où le mode était "contraire"... j'avais le bonheur d'avoir un cousin obstétricien, je l'aimais comme le père que j'avais perdu enfant; j'ai donc une tendresse toute particulière pour ce pays. Ulysse ton récit, tes images me replongent dans la douce ambiance de cette période de ma vie. Tout est juste, vrai... ah oui le vin, servi en carafe, au "déci"... il est bigrement bon ce petit blanc ! je n'ai pas de souvenir de rouge... Mais de bons restaurants... oh que oui... du râble de lièvre aux airelles, la raclette qui avait du goût et sentait fort, le pot au feu de l'auberge communale de Carouge...
Un pays différent, méconnu peut être !

Écrit par : françoise | 06/01/2011

Superbe reportage mon ami Ulysse, on connaît presque tout de la Suisse en lisant ton reportage, et certain de tes lecteurs vont rêver et croire à l'Eldorado. Mais malheureusement là-bas comme partout Mac Do à installé ses débits de mal-bouffe .... alors heureusement une entreprise genevoise commercialise le Cenovis, infâme pâte à tartiner à base d'extraits végétaux, qui garni mes tartines chaque matin comme celles de nombreux suisses qui veulent une alimentation saine et naturelle !!

Écrit par : Gibus | 06/01/2011

tu devrais aller en Autriche, ils ont aussi une approche plus respectueuse de la nature et de l'homme.
bonne soirée

Écrit par : andrée | 06/01/2011

Voilà un séjour trés intéressant! J'ai bien suivi et retenu quelques paragraphes...hummmmmmmmmmmm ! le chocolat, le bon lait vrai (çà j'en bois parfois car ma
petite voisine a de la belle-famille là-bas et en rapporte, un régal !)
Merci Ulysse ! MIAOUUUU!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Mistigris | 06/01/2011

salut mon ami Ulysse,

cette visite change des coins de l'Eldorad'oc (n'est ce pas?)
dépaysement total en te lisant, c'est agréable de changer de pays de cette façon
d'autres façons de vivres : ce lavage de chaussures est insolite (bien d'accord avec toi, un exemple dont il faudrait s'inspirer)
à plus de te lire (la suite!)

Laurent

Écrit par : laurent - mon journal de bord | 07/01/2011

Que je suis émue,non pas par la race d'autruche"l'ému",mais,par ton article.

En fait en très peu de phrases,tu as décri,ce pays,que j'aime beaucoup....

Normal,étant alsacienne,pas loin de la Suisse,j'ai eu l'occasion de m'y rendre très souvent en ballades,avec mes parents.

Mais...Attention....Doucement.....Les suisses....ils ont le ...Temps.

Trève de plaisanterie : Sais-tu comment on fait les p'tits suisses ????







COMME LES P'TITS FRANCAIS.....Sourire et bisous.Aimée,"l'halsacienne",girondine d'adoption..

Écrit par : Aimée | 07/01/2011

Merci à ceux qui ont accepté de passer la frontière et rendre visite à ce charmant et méconnu pays...

Françoise tu as du te plaire à Genève cette ville tranquille au bord d'un lac sublime ...tu oublies dans ta liste des plats typiques : les perches du lac mais qui ne sont plus vraiment du lac ....mais qui restent délicieuses et je peux aussi t'assurer que l'on boit en Suisse d'excellents rouges!

Gibus nobody's perfect mais les suisses sont moins imparfaits que les autres....

Andrée tu as raison je suis allé en Autriche et c'est aussi un peuple très soucieux de l'environnement

Mistigris il ne faut pas abuser du lait sinon on sera envahi par les souris !!

Laurent je suis heureux de t'avoir dépaysé

Aimée mais dis moi comment fait on les petits français ? je ne m'en souviens plus , il y a si longtemps que mes enfants sont nés !

Écrit par : ulysse | 07/01/2011

Superbe ! Le rythme du texte nous imprégne bien de la Suisse et mettre en évidence la stupidité de payer pour avoir l'heure donnée gratuite, c'est bien ciblé.
Concernant le Président, j'ai eu la naïveté d'aller voir de plus prés. Je ne m'attendais pas à celui-là.
Bravo pour cet humour.

Écrit par : PLANET TAKA-YAKA | 07/01/2011

Mais,Ulysse,les petits français....Comme le p'tits suisse...
Ceci étant dit : Comme toi,il y a si longtemps,que j'en ai perdu le mode d'emploi....
Bonne soirée...Aimée

Écrit par : Aimée | 07/01/2011

Encore et toujours un très bon moment passé en votre compagnie Ulysse
et en compagnie de tous les commentateurs.

Écrit par : Colapat | 12/01/2011

Je viens de parcourir et de découvrir ton second blog et parcourir hors frontières.
On retrouve , en plus sage, peut-être, l'esprit du premier et la plume alerte qui nous conduit.
Bravo! Voici des souvenirs de voyage mis en forme et quelle forme!

Écrit par : jeandler | 12/01/2011

Geneviève le seul point commun entre les deux présidents c'est qu'ils coulent tous les deux

Colapat merci de m'avoir suivi jusqu'en Suisse ..

Pierre les voyages forment la jeunesse et c'est comme ça que mes jambes et ma plume restent alertes

Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 13/01/2011

Oui, je suis tombé amoureux de la Suisse il y a 3 ou 4 ans. Quel beau pays! Le lac, les montagnes, les vergers, ses beaux hôtels... En dehors de Genève, que je n'ai pas trop aimé, sinon c'est vraiment superbe!

Écrit par : Marc | 16/02/2012

Je sais qu'on te le dis sans arrêt, mais tu as l'art de raconter un lieux! Je suis particulièrement sensible à cet article puisque tu parles du pays d'ou je viens, et tu le racontes admirablement. J'y suis retournée il y a quelques jours et j'en étais bien heureuse, même si je suis plus restée du côté français (Yvoire, Sciez....).
Un excellent endroit pour manger la fondue, le "Vieux Carouge" à Carouge. Les gens viennent de très loin pour déguster la fondue dans un petit bistrot typique ou les tables sont partagées entres inconnus. Endroit très convivial et animé ou j'ai travaillé plusieurs années.

Bonne soirée!

Écrit par : Patou | 21/02/2012

ps: si tu vas dans ce restau, demandes la fondue marseillaise! tu la trouveras nulle part ailleurs! :-))

Écrit par : Patou | 21/02/2012

Merci Patou pour ton compliment qui me touche d'autant plus que tu viens de ce pays. J'y ai des amis à Nyon au bord du lac léman et je leur parlerai de ce restaurant

Écrit par : ulysse | 21/02/2012

C'est une description de Genève ici, pas de la Suisse. On dit le lac Léman partout sauf à Genève, jamais vu de nettoyage de souliers, et non, les légumes ne sons pas importés de France, sauf à Genève.

Écrit par : BVNG | 24/04/2013

BVNG je pense que vous n'avez pas compris le sens de "grosse légume" ou alors vous manquez complètement d'humour et c'est dommage pour vous Merci quand même de votre visite

Écrit par : Ulysse | 25/04/2013

Les commentaires sont fermés.