suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/09/2015

A la découverte de karukera 6 - Goyave : la mangrove et l’îlet Fortune

 (Reprise d'archive)

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

Nous voilà au début de notre deuxième semaine de séjour et nous nous rendons dans la région de Goyave où se trouve notre seconde rhumerie, heu ! excusez ce lapsus calami, je voulais dire notre second  gîte.  Cette ville située sur la côte au vent de Basse-Terre – exposée donc aux alizés -  tient son nom de la rivière éponyme toute proche, nommée ainsi en raison des  goyaviers qui la bordent. La goyave est un fruit délicieux dont le jus se marrie merveilleusement avec le rhum, mais  à vrai dire qu’est ce qui ne s’accorde pas avec le rhum à part la pomme de terre et les topinambours ! Longtemps basée sur la canne à sucre, l’économie de cette région repose aujourd’hui essentiellement sur les bananeraies – dont nous voyons ici une magnifique exploitation - et l’aquaculture.

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

Nous nous rendons sur le port où nous rencontrons Jean Marc qui tient un restaurant : le Koté T’Chalis situé près du débarcadère où il sert une cuisine exotique inventive et raffinée (nous l’avons personnellement testé) servie sur une idyllique terrasse ouverte sur la mer. Il emmène à l’occasion les touristes visiter la mangrove qui borde la côte et l’ïlet Fortune, lieu sauvage et inhabité situé à environ 2 kilomètres au large. Jean-marc étant pour l’heure disponible, nous lui demandons de nous y emmener.

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

Nous voilà donc partis en direction de la mangrove, fouillis végétal impénétrable constitué de végétaux halophiles  qui  se développent  dans la zone de balancement des marées  des côtes basses ainsi qu’à l'embouchure de certains fleuves dans les régions tropicales.

 

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

La mangrove fait partie des écosystèmes les plus productifs (bois et ressources halieutiques) de notre planète. Elle héberge de nombreux oiseaux et animaux et  assure également une excellente protection contre l’érosion et les tsunamis. Sa destruction actuelle provoquée par les activités humaines, et notamment l’aquaculture de crevettes, met en péril la préservation des côtes et de la biodiversité. Ainsi en mangeant des crevettes « exotiques » nous contribuons probablement à leur destruction. Se renseigner donc sur l’origine avant d’en consommer !

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

 Dans les endroits de la mangrove où l’eau circule on trouve quasi exclusivement des palétuviers rouges qui s'ancrent dans la vase grâce à leurs imposantes racines-échasses disposées en arceaux.

 


karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dameLe palétuvier rouge a un mode de reproduction très particulier. En effet, la graine germe sur la plante  et forme une plantule que l’on nomme propagule, qui peut produire sa propre nourriture par l'intermédiaire de la photosynthèse . 
Quand le propagule est mûr, il chute dans l'eau où il peut être transporté sur grandes distances. Il peut survivre à la sécheresse et rester dormant durant des semaines, des mois, ou même une année jusqu'à ce qu'il arrive dans un environnement approprié où il s’enracine.

 

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

Au fur et à mesure que l’on s’enfonce au cœur de la mangrove et que le niveau d’eau diminue on rencontre des peuplements de palétuviers gris.

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

Leurs racines noueuses qui s’ancrent dans la vase ont l’apparence d’un entrelacs de serpents, spectacle quelque peu impressionnant.

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

Nous voguons dans un univers où  s’exposent toutes les nuances de vert : vert amande, anis, avocat, céladon, émeraude, jade, olive, opaline, pistache, pomme, tilleul et même vert perroquet (bien qu’il n’y en ait pas dans les mangroves) sans oublier bien sûr le vert citron vert (par contre il y en a un dans notre sac à dos qui trempe dans une bouteille de rhum ! )

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

Il y a une continuité parfaite entre le monde aquatique et le monde végétal et nous ne savons plus si nous voguons sur l’eau ou sur la cime des arbres.

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

A certains endroits les arbres nous paraissent même pousser vers le fond de l’eau.

 

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

Nous quittons la mangrove pour nous diriger vers l’épave de l’Ismini, navire britannique qui s’est échoué au large de Goyave en 1944, sans doute endommagé par un sous-marin allemand.  Au dessus du trait de côte nous apercevons le massif de la Soufrière qui émerge de sa coiffe de nuages pour la seule fois de notre séjour.  La « vieille dame », comme l’appellent affectueusement les guadeloupéens, ne perd rien pour attendre, nous y retournerons lors de notre prochain séjour pour imprimer la semelle de nos souliers sur sa peau ratatinée !

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

Nous arrivons près de l’épave échouée sur le récif de corail,  appelé ici  « caye » qui protège les rivages de  Karukera de la houle. C’est un lieu très poissonneux apprécié des plongeurs.

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

Nous voilà maintenant en vue de l’ïlet Fortune, nommé peut être ainsi parce qu’y est enfoui le trésor d’un pirate (hypothèse toute personnelle !) Vu d’ici il ressemble à un confetti de paradis tombé sur la terre et nous sommes impatients d’y débarquer.

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

Par chance aujourd’hui nous sommes seuls - mieux vaut éviter les W.E. car l’îlet est très prisé des locaux -  et nous convenons avec Jean-Marc qu’il viendra nous rechercher en fin d’après-midi. L’îlet est entouré de hauts-fonds qui permettent de se prélasser dans l’eau en dégustant un (enfin plutôt DU) Ti’Punch ! (ce n'est pas nous qui conduisons le bateau au retour).

 

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

 

Bon pour être honnête dans notre petite équipe il y a un clan « eau minérale » représenté par nos chères et tendres (encore qu’un Punch coco de temps en temps ne les rebute pas !) et un clan « Ti Punch » (Gibus et moi) qui cohabitent en bonne entente (nous – égoïstement – on ne pousse pas à la consommation !). Certes dans l’affaire on perd peut être quelques années d’espérance de vie mais des jours avec Ti’Punch sur un îlot désert  de Karukera ça compte  pour dix !

 

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

Le seul témoin de nos agapes est un magnifique anoli, peu farouche et surtout très curieux, ce qui aurait pu nous faire croire que c’était UNE anoli, mais les femelles de l’espèce sont grises !

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

Le terrain parfaitement plat de l’îlet provoque au bout de quelques heures une certaine frustration  des gènes de mouflon de mon ami Gibus qui se met alors à escalader un cocotier. Il nous cueille alors une noix, providence de la nature,  qui sauva Robinson Crusoé de la soif.

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

La noix de coco encore jeune est, en effet,  remplie d’un liquide opalescent et légèrement sucré qu’on appelle « eau de coco », le terme « lait de coco » s’appliquant au  liquide blanchâtre extrait de l'amande qui tapisse les parois intérieur de la noix. L’eau de coco est très bénéfique et est recherchée des sportifs antillais car elle est très riche en sels minéraux "électrolytes" qui permettent une récupération musculaire rapide (On en apprend des choses en tenant un blog !)

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

Mais le soleil décline et nous apercevons le bateau de Jean-marc qui vient nous récupérer. C’est à regret que nous quittons cette miette de paradis, sans doute plus idyllique que celui que l’on nous promet « là haut » car, à ce que je sache, aucune « rhumerie » n’exporte son breuvage au delà des nuages….

 

karukera,mangrove,ilet fortune,vieille dame

 

La nuit tombe et la « vieille dame » a retrouvé sa  coiffe de nuages où le soleil couchant allume un incendie, mais peut être bien que c’est elle qui fulmine parce que j’ai dit tout à l’heure que sa peau était ratatinée !

 ******

Et comme en France tout finit par des chansons je vous invite à aller écouter celles que j'ai composées et qui sont diffusées sous mon nom d'artiste OLD NUT sur 

DEEZER 

 (cliquez sur le mot Deezer pour y accéder)

ou sur mon nouveau blog musical 

OLD NUT

(cliquez sur le nom) 

Texte & photos Ulysse 

Commentaires

époustouflantes photos ! qu'est ce que c'est beau !! les racines ! j'adore cet enchevêtrement !

Écrit par : maevina | 09/03/2012

Beau ! Beau ! Beau !
Mais si je vois bien Gibus est nu comme un vers ...ou quoi ?
C'est tout un paradis ici que nous partageons avec toi , vous ; la mangrove pour moi est un environnement que j'aime beaucoup avec ces mystères comme celui que tu évoques .
Merci , encore du bonheur que tu viens de nous offrir .
Bon vendredi .

Écrit par : Michèle | 09/03/2012

"Il y a une continuité parfaite entre le monde aquatique et le monde végétal et nous ne savons plus si nous voguons sur l’eau ou sur la cime des arbres. A certains endroits les arbres nous paraissent même pousser vers le fond de l’eau."
Es-tu certain qu'il ne s'agit pas d'un effet du Ti'puch ? hi hi hi ....
Merci pour ces beaux billets où l'on ne se régale pas seulement les yeux mais où l'on apprend beaucoup grâce à tes explications, sur la nature et l'environnment.

Écrit par : tanette2 | 09/03/2012

Pas évident de cueillir une noix de coco; il faut bien serrer les pieds de chaque côté du palmier et s'accrocher fortement par les mains pour se hisser au sommet. Comme les noix de coco ne se ramassent pas comme les cerises, je dois admettre que les singes ont un avantage certain !!!!

Écrit par : Gibus | 09/03/2012

On nage en plein rêve avec vous, les paysages sont si fantastiques qu'ils semblent fantasmagoriques mais bon, l'objectif comme son nom l'indique est objectif et la mangrove nous apparaît comme un lieu hallucinant(!!!); je me contenterai bien pendant un instant de mon existence de me nourrir de ces quelques "miettes de paradis" dont vous nous ramenez la preuve tangible de son existence pas du tout là où l'on a l'habitude de nous faire croire qu'il est. Peut-être l'est-il que le temps d'un voyage, le temps d'un rêve, le temps de l'inscrire dans notre mémoire pour s'en nourrir longtemps encore après l'avoir découvert....

Écrit par : monique | 09/03/2012

toujours aussi magnifique ... et c'est bien autre chose que les plages d'un hôtel ...
les palétuviers splendides et le natoli aussi.
ça donne envie de partir tout ça !!! bonne soirée

Écrit par : andrée :0071: | 09/03/2012

Dans ce paradis idyllique, je crois que je me laisserais volontiers aller au " Ti punch " ! Bonne soiré Ulysse !

Écrit par : Monia | 09/03/2012

Maevina l'enchevêtrement de racines est effectivement spectaculaire

Michèle oui oui tu as bien vu mais il fallait qu'il s'allège au maximum pour grimper au cocotier !

Tanette le Ti punch est venu après la mangrove..... à moins que ce ne soit l'effet de ceux bus la veille au soir !

Gibus comme tu es à demi mouflon ça te donne un avantage !

Monique comme vous le dites si bien nous avons aussi nagé en plein rêve ! une île pour nous seuls c'est un luxe sur cette terre surpeuplée !

Andrée comme tu le dis c'est vraiment autre chose qu'une plage d'hôtel....mais c'est bien qu'il y ait beaucoup de gens dans les hôtels car nous sommes ainsi tranquilles dans les endroits reculés

Monia il faut apprendre à se laisser aller...sans tomber ! C'est tout un art !

Belle fin de semaine

Écrit par : ulysse | 09/03/2012

bonjour Ulysse . superbes paysages et quel dépaysement . c'est superbe et un tit punch ce n'est pas mauvais du tout . bonne soirée

Écrit par : jean-pierre | 09/03/2012

hELLO

pAS DE PROBLèME POUR LE GéNéPI.
QUELLE VOYAGE ET BEAU RÊVE, QUELS ARBRES ET CES FORMES FANTASTIQUE IAMGE ET CPATAGE DE CETTE NATURE, SUEPRBE REPORTAGE.

bELLE SOIRéE
nICOU

Écrit par : Nicou | 09/03/2012

Après la traversée de cette magnifique mangrove , la chance de débarquer sur une petite île pour un punch coco ;)
Bonne fin de soirée @+

Écrit par : Urban | 09/03/2012

C'est vraiment magnifique ! J'aime les entrelacs des racines de palétuviers (je crois que c'est ça...) et ce petit anoli est magnifique ! Mais pourquoi il est tout nu ton copain ?
Bonne soirée, biz.

Écrit par : chantal | 09/03/2012

Moi qui suis plutôt pays du nord (cette année je repars en Ecosse) et qui ne vais dans le sud de la France qu'avec les pieds de plombs ... tu arriverais à me donner l'envie de cette vie , surtout pour le ti punch !!!!!!

Écrit par : jacques robert | 10/03/2012

Nouvelle annonce de publication ...je "fonce" ; du "coup" j'ai la réponse à ma vision "idyllique" ; quel "homme/singe" ce Gibus , bien sympathique !
Bon week-end & bises .

Écrit par : Michèle | 10/03/2012

j'aime le cadrage de la 2 ! Je te souhaite une agréable journée
JP

Écrit par : jpla | 10/03/2012

Avec toi, on en apprend beaucoup..On s'instructionne tout en rêvant devant une noix de coco - j'aimerais bien qu'un beau jeune homme aille m'en cueillir une -..
Impressionnantes les racines des arbres de la mangrove..Je croyais que la mangrove, on ne la trouvait qu'en Guyane dans nos iles françaises...
Les enfants avec toi adoreraient la géographie..Ma petite fille me demandait si je préférais l'histoire ou la géographie..Je lui ai dit l'histoire...J'aurai pu lui répondre : "la géographie avec Ulysse le blogueur est un vrai plaisir"...Les sciences naturelles avec la prof Michèle, idem"...Après ça, on va dire que bloguer ne sert à rien...
Merci pour la balade, encore bien enrichissante..

Écrit par : juliette | 10/03/2012

Jean Pierre même deux Ti Punch ce n'est pas mauvais du tout !

Nicou merci pour le glaçon

Urban la chance sourit aux audacieux

Chantal il s'est allégé pour grimper au cocotier

Jacques l'Ecosse j'aurais aimé la visiter, dans une autre vie peut être !

Michèle merci d'être repassée, votre visite est toujours un plaisir

Jpla j'ai aimé cette ribambelle de nuages à la queue leu leu

Juliette tu as raison les blogs nous permettent de grapiller des tas de connaissances avec plaisir

Écrit par : ulysse | 10/03/2012

quelle curieuse végétation...cet enchevêtrement de racines est vraiment étonnant!

Écrit par : gazou | 10/03/2012

Bonsoir Ulysse,
En tout cas, c'est très varié! Personnellement je préfère l'île au large car la mangrove me fait un effet un peu oppressant...
Amitiés,
Frans

Écrit par : Frans | 10/03/2012

SUPERBE !! les photos des arbres dans la mangrove sont vraiment trés belles,
mais les serpents j'aime pas du tout, même en racines ! merci pour toutes ces infos sur ce petit bout de France lointain, Merci pour la promenade, fort belle et est-ce qu'il reste un peu de ti-punch....?
MIAOU !!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Mistigris | 10/03/2012

Tu mets l'eau à la bouche , là, avec tes histoires de Ti Punch et de lait de coco ;o))) ah.... les noix de coco fraiches, leur chair si douce quand elles n'ont pas encore commencé à sécher et qu'elle fait à peine quelques millimètres d'une substance quasi gélatineuse, c'est le paradis ça!!! En tous cas de fort belles photos, pour moi les plus réussies de ce périple.

Écrit par : Viviane | 11/03/2012

Gazou la mangrove est un milieu unique

Frans c'est effectivement oppressant

Mistigris désolé pour le Ti Punch tu arrives un peu tard !

Viviane le coco offre aussi un délice que peu de gens connaissent qui est le coco germé dont je me gavais étant gamin dans une île du pacifique

Beau dimanche à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 11/03/2012

Sublime reportage, Merci.
Bonne fin de semaine.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 13/03/2012

Sublime reportage, Merci.
Bonne fin de semaine.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 13/03/2012

Tenir deux blogs en même temps , sur des thèmes aussi différents que les châteaux cathares et la mangrove , quelle richesse ; bravo et merci !

Écrit par : montcalm | 13/03/2012

Yvon c'est surtout le pays qui est sublime !

Montcalm la diversité du monde est si grande que si j'avais le temps j'en tiendrais dix !

Écrit par : ulysse | 13/03/2012

Instructif ..et dépaysant . Merci.

Écrit par : Josiane57 | 14/03/2012

J'ai re-visionner ces merveilles toujours aussi belles et quel texte, merci pour ce voyage dans la belle anture.
Belle soirée

Écrit par : Nicou | 16/03/2012

Magnifiques ces palétuviers! Et dans les cascades de l'article précédent, je m'attend à voir des gorilles....:-))

Écrit par : Patou | 20/03/2012

Josiane ça c'est sûr nous avons été dépaysés !

Nicou comme l'on dit la nature ne ment pas !

Patou mais il y avait des gorilles !

Écrit par : ulysse | 20/03/2012

Coucou Me re-voilou! :)

j'ai de nouveau du temps pour me régaler de ton voyage.
Un Gibus à poil, de merveilleuses plages, une île déserte et le un nectar parfumé dans son verre: que rêver de mieux! Que de beaux souvenirs tu as ramené Ulysse. Merci pour ce partage. Je vais lire la suite
Bises
Martine

Écrit par : Martine | 06/04/2012

Bonsoir Ulysse. Tu me fais rêver ce soir ... ces endroits sont vraiment particuliers et surtout ces arbres et leurs racines-serpents !
Heureusement le rhum est dans le sac à dos pour se remettre de ses émotions !
Hips !
J'ai pensé à toi ce matin car notre amie Mistigris vient de m'envoyer du miel de la garrigue des Hauts-Cantons du Languedoc, vers le Caroux ! elle m'a dit, c'est là où va marcher Ulysse. Avec un miel pareil je vais avoir une pêche d'enfer, un coup à grimper à main nue jusqu'en haut de ma Tour Perret :)
Bonne soirée et surtout, continue de chanter, j'adore.
Bonne soirée et à bientôt !
Annick

Écrit par : AnnickAmiens | 11/09/2015

Splendides photos qui m'ont donné un désir fou de sauter dans le premier avion et de retrouver tous ces trésors que tu nous offre.
Merci et bonne soirée

Écrit par : Livia | 11/09/2015

Les commentaires sont fermés.