suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/04/2013

Périple Andalou - 5 - Séville (fin)

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

L’un des grands bonheurs qu’offre  Séville sont…. les Sévillanes, femmes élégantes, passionnées et romantiques. Quand de surcroît celle que vous croisez joue de la guitare vous tombez immanquablement sous son charme et oublieriez presque les autres merveilles de la ville. Mais n’ayant, pour ma part, plus vingt ans (depuis longtemps) j’ai suivi les recommandations de mon guide m’invitant à explorer d’autres merveilles « architecturales ».

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Parmi celles-ci figure en bonne place La Giralda monument que l’on ne peut manquer de voir vu qu’il domine Séville de ses 100 mètres de haut. Il s’agit d’un ancien minaret du XIIème siècle, chef d’œuvre de l’architecture almohade, transformé au XVIème par l’architecte  chrétien Cordouan Hernan Ruiz qui l’a doté d’un clocher renaissance surmonté d’une tour portant une girouette (giralda) d'où son nom.

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Si la Giralda défie les lois de la gravité, ces saltimbanques rencontrés au hasard de notre balade sont aussi passés maîtres en la matière. J’ai cherché le « truc » expliquant cet exploit et n’en ai pas trouvé et peut être n’y en a-t-il pas ! En tous les cas, bravo les artistes !


séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Les autres humains, étant soumis aux lois de la pesanteur, préfèrent s’asseoir sur les chaises des cafés qui agrémentent les nombreuses et charmantes places piétonnières disséminées dans la ville

 

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Il faut aussi aller se perdre dans le labyrinthe des rues du  Barrio de Santa Cruz en vous cousant au préalables les poches si vous y allez le soir !


séville,giralda,casa pilatos,flamenco

On y aperçoit de jolies femmes dans les vitrines mais qui n’ont rien à voir avec celles de Hambourg ou d’Amsterdam. Je pense que vous vous feriez écraser le pied avec un talon  de "flamenca" si vous leur adressiez le moindre propos déplacé.


 

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

L’Espagne est le pays du flamenco et les jeunes filles en font l’apprentissage très jeunes. Le plaisir d'arborer d'aussi jolies chaussures doit beaucoup contribuer à leur vocation!


séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Si le flamenco est l’univers de la passion, le cadre qu’offre la Casa de Pilatos est plus serein. Construit au XV et XVIème siècle, ce palais est l’une des merveilles architecturales de Séville et l’un des chef-d’œuvres  de l’art mudejar (arabo-chrétien).

 

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

En ces lieux, les belles dévêtues qui prennent le frais dans les jardins restent de marbre même si vous les effleurez de la main.

 

 

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

La plupart des salles sont décorées de magnifiques azuelos et de plafonds sculptés que l’on passerait des heures à contempler au risque de s’y assoupir !

 

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Ce plan rapproché vous permet de mieux apprécier la finesse du travail des artistes dont  l’ensemble possède une extraordinaire  fraîcheur et harmonie.

 

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Il faut aussi aller s’asseoir quelques instants dans le grand jardin baigné du parfum des orangers en fleurs et bordé de loggias abritant des sculptures renaissances. Et là on rêve d'y rencontrer une sévillane qui vous prendrait par la main, mais ce sera pour une autre vie.....

 

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Nous concluons notre visite de Séville en nous rendant sur l’une des places où traditionnellement le week end les Sévillans viennent en famille ou entre amis boire un verre et grignoter quelques tapas en restant des heures à papoter dans une ambiance bon enfant. C’est la « movida » espagnole qui fait un pied de nez à la crise….

A suivre

Texte & Photos Ulysse

Commentaires

Ma petite fille, qui habitait Béziers avant de partir à La Réunion, était dans une école de flamenco, elle avait la robe et ......les chaussures !!!!

Écrit par : Colette | 30/04/2013

Un peu sauvage, je préfère souvent le calme d'un refuge montagnard à la vie trépidante des citadins,
mais j'admets que Séville, Cordoue ou d'autres villes andalouses sont vivantes et humaines,de la foule partout, qui s'interpelle, échange quelques paroles, trinque dans la rue un verre de vin rouge à la main et toujours dans une impression de gaité !!!

Écrit par : GIBUS | 30/04/2013

Beaucoup de charme à lire ce périple et de vous savoir vivre à l'heure espagnole!

Écrit par : Maïté/Aliénor | 30/04/2013

VILLE d'un grand charme que l'on ne quitte pas sans un peu de regret .

Écrit par : Dubois | 30/04/2013

Séville est une merveilleuse ville et si bien expliquée par vos photos et texte! Merci, bise et bonne journée!

Écrit par : Maria-lina | 01/05/2013

Bonjour Ulysse,
Quel beau récit! Les textes (pertinents et drôles) collent à merveille aux illustrations!
Bonne fête, Frans

Écrit par : Frans | 01/05/2013

Baignade de couleurs, de lumières et de beautés. ça fait vraiment envie. Chiche, j'y retourne...

Écrit par : lutinbleu | 01/05/2013

une visite pleine de charmes ... qui donnent envie de partir dans de douces régions (quoiqu'en ce moment, en Espagne, pour certains, il ne fait plus si bon vivre)
bon jeudi

Écrit par : durgalola | 01/05/2013

De la belle architecture, des jolies femmes, du soleil, un verre de vin, que demander de plus à la vie..La jeunesse éternelle peut-être..ou la fin de la crise pour les espagnols..
En tout cas, pas cher les ballerines, 8 euros, à peine de quoi s'acheter du pain..
Merci pour ton reportage qui me permet de voyager à l'étranger, assise les doigts de pied en éventail...sévillan!!!!

Écrit par : juliette | 01/05/2013

Bonsoir Ulysse

beau beau et les superbes robes

merci pour la chouette balade
et bon premier mai :o)

Écrit par : nays | 01/05/2013

Merci pour la balade Andalouse, les bonnes odeurs me remontent aux narines.
Jolie série.
Bonne soirée

Écrit par : Nokomis | 01/05/2013

Colette danse-t elle-toujours du flamenco?

Gibus et n'oublions pas le charme des espagnoles, Hombre !

Maïté l'Espagne vit la nuit et c'est ce qui me fascine

Dubois à vrai dire on ne la quitte pas , elle est dans nos mémoires

Maria-Lina ce que j'ai montré de séville n'est que le 1/100ème de son charme

Frans les sévillanes donnent de l'esprit

Lutin bleu si tu ya vas alors va déjeuner à La Bodega où l'on sert les meilleurs tapas de séville

Andrée on a le sentiment que les espagnols sont moins affectés par la crise que nos compatriotes qui ont parfois des attitudes d'enfants gâtés ...

Juliette oui comme tu le dis que demander de plus à la vie sauf que les jolies femmes ne s'intéressent plus tellement à nous !

Nays le plus beau c'est que j'ai vu des Sévillanes porter ces robes et elles étaient magnifiques

Nokomis une soirée tapas avec un vin de ribera del duero est inoubliable

Belle soirée à toutes te à tous

Écrit par : Ulysse | 01/05/2013

Je viens tardivement ...mais je suis là, comme je l'ai dit ailleurs, le 1er j'ai vraiment "chômé" !
Tes photos sont toujours aussi belles et elles me rappellent tant de souvenirs, nous y sommes allés, mais il y a longtemps !!
Merci & amitiés.

Écrit par : Michèle | 02/05/2013

Merci encore une fois pour ce beau voyage, cher ami.
Plus de voyages à l'étranger pour moi, alors merci pour ce périple andalou.
à+

Écrit par : arlequin | 02/05/2013

Les mosaiques j'adore, effectivement c'est là que je me poserai.. ou alors dans ce jardin qui semble si frais. J'aime aussi les dames de marbre. belle journée Ulysse

Écrit par : katara C.Néri | 03/05/2013

Michèle c'est tout à fait honorable de chômer un 1er mai et le les jours suivants aussi d'ailleurs !!

Arlequin et bien je suis heureux d'amener l'Andalousie à votre porte

Katara j'ai eu envie de l'embrasser comme la belle au bois dormant mais j'ai eu peur qu'elle se réveille et là j'aurais bien été embêté !!

Écrit par : Ulysse | 03/05/2013

ah l'espagne !...ils savent faire la fête même en temps de crise, mais c'est très difficile pour certains selon la région où ils résident, pourtant tu sais nous montrer les jolies sévillannes...je me régale de regarder la chaine "andalucia" rien que pour ces belles émissions avec de merveilleuses danseuses, chanteuses, et ils commencent tôt là-bas à chanter et danser !
bon tu as bien dû "effleurer" la belle endormie, voyons c'est humain çà !
Bonne fin de semaine, MIAOU !!!

Écrit par : Mistigris34 | 03/05/2013

Mistigris oui juste effleurer pour ne pas la réveiller car je ne suis pas certain qu'en me voyant elle m'aurait fait un sourire !

Écrit par : Ulysse | 05/05/2013

Bonjour, je suis bien contente de voir qu'il y avait du monde sur cette jolie place, peut-être que des touristes? Je viens de passer 15 jours sur la côte espagnole et j'ai été étonnée par le grand vide sur les routes, dans les villes par rapport aux autres années, même époque. Bien d'autres choses signent aussi une crise plus grave en Espagne qu'en France.
Je suis heureuse que vous partagiez votre voyage, je connais très mal l'intérieur de l'Espagne car je ne m'y rends que hors saison et je reste plutôt sur la côte à la recherche de calories bénéfiques à ma santé.
Bises et encore merci.

Écrit par : Béal Arlette | 06/05/2013

Arlette non ce n'était pas des touristes mais des Sévillans je pense que les espagnols évitent les autoroutes qui sont chères et préfèrent dépenser les sous qui leur restent dans les tapas et le bon vin et ils ont raison !

Écrit par : Ulysse | 06/05/2013

Les commentaires sont fermés.