suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/05/2013

Périple Andalou - 9 - les villages blancs (fin)

comares,el borge,vinuela,andalousie

Quelques uns des plus beaux villages blancs de l'Andalousie sont situés sur les collines qui dominent le magnifique lac de la Vinuela au coeur de l'Axarquia .

 

 

comares,el borge,vinuela,andalousie

 Les collines environnantes  sont couvertes d'oliveraies dont certains sujets sont millénaires et ont vu passer les légions romaines puis les armées maures et chrétiennes.

comares,el borge,vinuela,andalousie

L'un des plus spectaculaires villages blancs est sans conteste Comarès surnommé le balcon de l'Axarquia.


 

comares,el borge,vinuela,andalousie

Il fut  occupé du VIIème au XIIIème siècle par les maures.


 

comares,el borge,vinuela,andalousie

Mais il présentait une certaine vulnérabilité du fait qu'il n 'y avait pas de source et que ses habitabts devaient aller chercher l'eau dans la plaine.


 

comares,el borge,vinuela,andalousie

Ce qui fait que les Chrétiens lors de la reconquête purent s'en emparer sans difficulté.


 

comares,el borge,vinuela,andalousie

Et les musulmans durent se convertir pour pouvoir continuer à y vivre, les chrétiens manifestant en ce domaine moins de tolérance que leurs prédecesseurs mauresques. Aujourd'hui les attitudes sont inversées.


 

comares,el borge,vinuela,andalousie

C'est un bonheur de déambuler dans le lacis de ses ruelles et d'aller déguster une sangria sur la place du village.


 

comares,el borge,vinuela,andalousie

C'est aussi le lieu où il fait bon mourir les défunts étant rangés sur des étagères exposées au soleil le sol étant trop rocheux pour y creuser des tombes.


 

comares,el borge,vinuela,andalousie

El Borge, autre village du secteur, mérite également une visite.


 

comares,el borge,vinuela,andalousie

L'ambiance sereine qui y règne invite à y flâner et à s'asseoir sur un banc pour regarder passer le temps....


 

comares,el borge,vinuela,andalousie

Partout l'harmonie et l'élégance règnent au contraire de notre région, le Languedoc où les habitants s'évertuent à défigurer les vieux villages en bâtissant des lotissements sans âmes dont les maisons sont entourées d'hideux murs en parpaings bruts. Mais à quoi servent donc nos élus locaux pourtant si chèrement payés qui laissent faire de telles horreurs ?


comares,el borge,vinuela,andalousie

Vers le sud de l'Andalousie on trouve aussi d'autres villages blancs dont Vejer de la Frontera qui est sans doute le plus beau.


 

comares,el borge,vinuela,andalousie

Ne manquez pas de vous arrêter sur la place d'Espagne ornée d'une magnifique fontaine et d'y boire une manzanilla en lisant des poèmes de Fédérico Garcia Lorca.


A suivre....



ATTENTION !

La pseudo-interdiction des néonicotinoides annoncée par la Commission Européenne est en fait un leurre échafaudé par les firmes agrochimiques pour faire accepter définitivement leurs pesticides tueurs d'abeilles!

Si nous n'agissons pas immédiatement, ce plan entrera en vigueur dans les jours qui viennent.

Signez vite la pétition en cliquant ICI pour les stopper ! 

Texte & Photos Ulysse


18/05/2013

Périple andalou - 8 - les villages blancs : Ronda

ronda, corrida, puente nuevo, maure

Nous partons à la découverte des villages blancs d’Andalousie en commençant par le plus célèbre d’entre eux, Ronda, bien qu’il ne soit pas celui que je préfère. Il faut dire que Ronda jouit d'un site remarquable car il est installé sur les rives du Guadalavin qui a creusé de profondes gorges qui partagent le village en deux parties.

Un pont spectaculaire « le Puente Nuevo » de près de 100 mètres de haut édifié à la fin du XVIIIème siècle relie la « ciudad »,  vieille cité arabe au sud,  et le quartier chrétien, « El mercadillo », édifié au XVIème siècle.

 

ronda, corrida, puente nuevo, maure

La cité arabe a été créée par les Almohades au XIIème siècle puis fortifiée et développée par les nasrides de grenade du XIIIème au XVème siècle.

 

ronda, corrida, puente nuevo, maure

Après la sa conquête en 1485 les chrétiens l’étendirent sur l’autre rive qui n’était alors relié que par le pont « arabe » bien plus modeste que le Puente Nuevo.

 

ronda, corrida, puente nuevo, maure

Ayant connu le déclin  à partir du XVIIIème siècle Ronda est sortie de sa torpeur grâce à l’intérêt que lui portèrent des voyageurs célèbres comme Rainer Maria Rilke, Téophile Gautier ou Gustave Doré, séduits par la splendeur du site. Cette cité est aussi  malheureusement devenue célèbre  à cause des massacres de Toros commis dans ses arènes par quelques renommés toréadors « ces danseuses ridicules, ces quelques pantins quelques minus"  comme les nomme à juste titre ce cher Francis.

 

ronda, corrida, puente nuevo, maure

Les beautés de la ville vous font heureusement oublier les massacres que l’on y commet

 

ronda, corrida, puente nuevo, maure

Elle est entourée par de  collines arborées qui lui font un magnifique  écrin de verdure

 

ronda, corrida, puente nuevo, maure

Elle comporte d’innombrables édifices civils et religieux d’une grande beauté architecturale où les influences chrétiennes et maures se conjuguent harmonieusement.

 

ronda, corrida, puente nuevo, maure

La beauté est présente dans les moindres détails comme l’illustre superbement cette porte d’immeuble

 

ronda, corrida, puente nuevo, maure

Il faut se perdre dans le lacis des ruelles qui débouchent sur des places inondées de soleil où prospèrent des orangers aussi chargés que des sapins de noël.

 

ronda, corrida, puente nuevo, maure

On vit ici au rythme des calèches qui vous permettent de visiter la ville en ménageant vos pieds et en vous offrant un dépaysement assuré. Un cocher vous attend, profitez en !

 

ronda, corrida, puente nuevo, maure

Parfois d’une fenêtre s’échappe un air de guitare car ici, comme partout en Andalousie, la guitare est reine et l’on dresse des statues aux guitaristes célèbres. C’est tout de mêm plus sympathique que la tradition gauloise qui est d’édifier des statues pour célébrer des tyrans et des bouchers comme Louis XIV ou Napoléon.

 

 

ronda,corrida,puente nuevo,maure

Ici la guitare adopte des tenues de fantaisie à l’image de l’esprit festif qui règne dans la cité.

 

ronda, corrida, puente nuevo, maure

Comme toute ville de haute civilisation on y célèbre aussi le divin jus offert par Bacchus à l’humanité. Devant une telle scène j’avoue ne pas hésiter à donner ma langue au « schat » !

 

A suivre.....

 

Texte & Photos Ulysse

 

12/05/2013

Périple Andalou – 7 – Grenade

 grenade,alhambra,generalife,sangria

On a tous rêvé de Grenade et de ses jardins de l’Alhambra et tout séjour en Andalousie doit passer immanquablement par cette ville où les Maures ont édifié au pied de la Sierra Nevada une citadelle digne des Mille et une Nuits. Mais avant de partir à la découverte de cette merveille faisons un détour par l’héritage des rois chrétiens à savoir la cathédrale,  qui n’est pas sans intérêt  bien qu’un peu dans le style « grosse meringue »  que peut avoir le style gothique flamboyant.

 

grenade,alhambra,generalife,sangria

Dans le clair obscur de la cathédral le « char » de Marie attend patiemment qu’une quarantaine de femmes vaillantes l’amènent faire le tour de la ville car nous sommes au cœur de la semaine Sainte. Tous les Andalous envahissent dès le milieu de l'après midi les rues de leurs villes pour célébrer en famille de façon débonnaire et ludique  la légende de la  crucifixion et de la résurrection de Jésus.

 

grenade,alhambra,generalife,sangria

Personnellement je préfère de beaucoup l’ambiance et le cadre des places de l’Albayzin  notamment la place San Miguel Bajo où il faut aller déjeuner….

 grenade,alhambra,generalife,sangriaet se régaler des spécialités andalouses en dégustant une sangria.

 


 

grenade,alhambra,generalife,sangria

L’Albayzin est  le cœur originel de la cité constitué d’un dédale enchanteur de ruelles pavées où de hauts murs cachent des jardins idylliques d’où émergent parfois un cyprès, un oranger ou un bougaivillée.

 

grenade,alhambra,generalife,sangria

Du parvis de l’Eglise San Nicolas (ne pas monter dans le clocher qui est un attrape–couillon) on jouit de la plus belle vue de la ville sur le palais de l’Alhambra dont la sillhouette se découpe devant les cimes enneigées de la Sierra Nevada

 

grenade,alhambra,generalife,sangria

L’une des parties les plus renommées de l’Alhambra sont bien évidemment les jardins du palais d’été : le Généralife. Malheureusement nous y étions un peu tôt dans la saison pour jouir de la pleine floraison et le temps a tourné à la pluie quand nous y sommes arrivés. Malgré cela on ne peut rester insensible à la suprême élégance de l’architecture des lieux.

 

grenade,alhambra,generalife,sangria

L’avantage du mauvais temps est que les touristes, très nombreux, ne stationnent pas dans les allées, ce qui permet de faire des photos qui ne donnent pas l’impression d’être prises à Tokyo ou à Pékin dont les ressortissants envahissent aujourd'hui – pacifiquement - tous les sites touristiques de la planète.

 grenade,alhambra,generalife,sangria

 

grenade,alhambra,generalife,sangria

 

grenade,alhambra,generalife,sangria

Dans les endroits les plus isolées vous croisez parfois  le fantôme d’une des princesses mauresques qui ont autrefois occupé les lieux.

 

grenade,alhambra,generalife,sangria

Mais la pluie redoublant d'intensité, nous nous réfugions à l‘intérieur des Palacios Nazaries qui constituent le joyau caché de l’Alhambra et sans doute le plus beau des chefs d’œuvre de l’art Maure, comme en témoigne le Palacio des Los Leones que je vous laisse découvrir en silence car les mots ici sont superflus.

grenade,alhambra,generalife,sangria


 

grenade,alhambra,generalife,sangria


grenade,alhambra,generalife,sangria


 

grenade,alhambra,generalife,sangria


 

grenade,alhambra,generalife,sangria


 

grenade,alhambra,generalife,sangria


 

grenade,alhambra,generalife,sangria


 

grenade,alhambra,generalife,sangria

Je pense que comme moi vous avez été enchantés de la visite. Mais on ne peut quitter Grenade sans aller écouter un concert de guitare car cette ville est le haut lieu de la guitare Flamenca. Je vous laisse donc en compagnie d'Ana Vidovic qui va vous jouer Asturias. A la prochaine étape nous visiterons les villages blancs.

A suivre.....

Texte & Photos Ulysse

06/05/2013

Périple Andalou - 6 - Antequera et la Sierra del Torcal

antequera,torcal,enamorados,tapas

Nous voici  dans la région d'Antequera ville créée par les Romains, située au centre géographique de l'Andalousie. Son développement a été favorisé par sa situation de carrefour entre Malagà  et Cordoue, Grenade, Séville. Elle a ainsi eut un rôle de frontière lors des batailles entre les armées chrétiennes et musulmanes. Ici l'olivier est roi !


antequera,torcal,enamorados,tapas

Antequera est installée sur un promontoire qui domine une plaine fertile où se découpe la silhouette de la Pena de los Enamorados qui ressemble au visage d'une femme couchée (pas très jolie au demeurant !). Ce mont "des amoureux" est à l'origine d'une légende : une princesse arabe et un jeune catholique, amoureux l'un de l'autre, se seraient jetés du sommet pour échapper aux soldats lancés à leur poursuite par le père de la jeune fille.

 

antequera,torcal,enamorados,tapas

Une magnifique statue, située sur l'une des places de la ville, donne magnifiquement coprs à cette légende ! Outre cette statue, la ville comporte de magnifiques monuments et de délicieux restaurants à tapas qui permettent de réjouir le corps et l'esprit.

antequera,torcal,enamorados,tapas

Y, la cereza sobre el pastel (cerise sur le gâteau) cette belle cité est située à une quinzaine de kilomètres d'un site étonnant  : le parc del Torcal située dans la sierra éponyme.


 

antequera,torcal,enamorados,tapas

Il s'agit d'un parc dolomitique où l'érosion a crée d'étonnantes  et gigantesques sculptures dans des couches sédimentaires laissées par une ancienne mer il  y a 200 millions d'années.


 

antequera,torcal,enamorados,tapas

Je vous laisse vous y promener à votre guise mais essayer de ne pas perdre de vue les quelques marques jaunes ou vertes qui balisent le chemin si vous ne voulez pas y passer la nuit, car l'endroit est un vrai labyrinthe.


 

antequera,torcal,enamorados,tapas



 

antequera,torcal,enamorados,tapas



 

antequera,torcal,enamorados,tapas



 

antequera,torcal,enamorados,tapas



 

antequera,torcal,enamorados,tapas

Et c'est là , oh ! surprise ! que l'on retrouve l'ami Gibus ! Normal il est toujours là où il y a un rocher à grimper !


 

antequera,torcal,enamorados,tapas


 

antequera,torcal,enamorados,tapas



 

antequera,torcal,enamorados,tapas


 

antequera,torcal,enamorados,tapas


 

antequera,torcal,enamorados,tapas


 

antequera,torcal,enamorados,tapas


 

antequera,torcal,enamorados,tapas


 

antequera,torcal,enamorados,tapas

L'heure du pique-nique approchant l'ami Gibus veut faire une distribution d'assiettes, mais il a ce jour là présumé de ses forces ! Nobody's perfect !


A suivre...


Texte & Photos Ulysse