suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/05/2014

Périple à Karukera - 9 - Intermède carnavalesque..

Etant encore sous le charme des îles qui me pousse à la paresse je vous invite à suivre cette frégate pour participer à un un petit intermède carnavalesque.....

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

 

gwada, guadeloupe, marie-galante, carnaval

 

 

Je vous invite également à regarder et à diffuser à vos amis cette émouvante  vidéo (en espagnol) qui a été faite par le chanteur Macaco avec les travailleurs et les patients du 8e étage (Oncologie) de L'Hôpital pour enfant San Juan de Dios à Barcelone afin de récolter des fonds pour la recherche sur le cancer. Chaque fois que l’on regarde la vidéo, 5 centimes sont versés à la cause.

 

PHOTOS ULYSSE

 

02/05/2014

J’ai crains que mes vacances ne finissent sur le sentier de l’armistice !

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

Bon, jusqu’à présent, à part l’épisode de l’ascension de la Soufrière dans le brouillard, nos vacances à Karukera s’étaient plutôt bien passées.  Bains de mer dans une eau à 27, balades dans des paysages de rêve, défilés de carnaval peuplés de  jolies filles et rhum à gogo, tout allait pour le mieux!  Le problème est que Gibus et moi avons du mal à rester en place et à jouer les contemplatifs, même avec de jolies créatures à l’horizon. Dès que l’on aperçoit une montagne aux alentours, l’envie nous prend d’y grimper.  Et justement à coté de la Soufrière, se dresse un ancien volcan dénommé La Citerne sur lequel nous avions fortement envie d’imprimer l’empreinte de nos semelles. Nous voilà donc partis en pleine jungle un beau matin, sans  nos épouses qui souhaitaient en profiter pour faire un peu de shopping . Nous aurions mieux fait de leur tenir compagnie et vous aller comprendre pourquoi…

 

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

Notre projet était d’accéder au sommet de la Citerne par la piste de l’armistice qui s’est révélée  ( nous l’avons découvert un peu tard ) être la piste la plus sportive que je n’ai jamais emprunté dans ma vie, vu les conditions météo que nous avons dû affronter. Mais permettez moi de ménager le suspense….Au départ cela ne se présentait pas trop mal, nous avions prévu d’aller au préalable visiter la chute du Galion. Il tombait certes quelques gouttes mais le chemin était « carossable » !

 

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

La jungle foisonnante qui nous environnait donnait à notre périple une ambiance « Indiana Jones » qui n’était pas pour nous déplaire.

 

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

Mais en arrivant au pied du promontoire rocheux qui permet d’accéder à la chute du Galion  des diablotins facétieux ont commencé à nous verser des seaux d’eau sur la tête, rendant un brin délicate notre courte escalade .

 

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

Si je n’avais pas pris la précaution de me munir de mon appareil photo étanche  le récit de notre périple se serait arrêté là, car comme vous pouvez le voir sur l’objectif, il tombait à peu près autant d’eau du ciel qu’il en tombait dans la chute !

 

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

Mais n’étant pas du genre à faire demi- tour (idiote question d'amour propre que connaissent de nombreux "XY" !), nous avons avec obstination poursuivi notre marche en avant….

 

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

L’ami Gibus, qui ne manque pas d’humour, s’est alors dit que, mouillé pour mouillé, rien ne l’empêchait de comparer la température de l’eau de la chute avec celle qui nous tombait sur le poil ! 

 

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

Ses ablutions faites, nous avons repris notre périple en direction de la piste de l’Armistice espérant que les diablotins se lasseraient très vite de leur jeu stupide et que le soleil des caraïbes règnerait à nouveau sur les lieux.

 guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

 

Mais la pluie continua de plus belle et la descente du promontoire rocheux se révéla aussi sportive que l’ascension,  sans pour autant nous décourager…

 

 

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

Celles et ceux qui lisent nos aventures sur Eldorad’Oc savent qu’à force de fréquenter les sentiers muletiers des montagnes nous avons acquis des gênes de « mule »  et que nous ne renonçons pas facilement …

 

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

Nous entamâmes alors la montée de la piste de l’Armistice, vague trouée rectiligne dans la jungle qui accède,  après 300 mètres de dénivelé dans la ligne de plus grande pente, au sommet de la Citerne.

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

Par temps clément l’exercice ne nous aurait pas paru trop difficile mais  avec la pluie diluvienne qui tombait, le sol couvert de feuilles se dérobait sous nos pas et les racines sur lesquelles nous prenions appui étaient de véritables savonnettes .

 

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

Gibus qui habituellement repère à l’oreille que le suis, vérifiait régulièrement, du fait de la pluie battante étouffant les bruits,  que je n’avais pas sombré au coeur de cet enfer vert.

 

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

Par endroits, heureusement, une âme compatissante du syndicat d’initiative a eu l’idée de mettre une corde fort bienvenue . Que cet(te) âme anonyme en soit remercié !!!

 

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

Plus nous montions et plus le sentier se révélait difficile, du fait qu’aux grands arbres rencontrés plus bas  succédaient maintenant des taillis barrant quasiment le passage, nous obligeant à des contorsions qui ne sont plus de notre âge.

 

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

La mine  de Gibus sur cette photo, la dernière que j’ai pu prendre au cours de cette ascension, en dit long sur le caractère éprouvant de notre périple. Après cela,  j’ai dû ranger l’appareil photo car un orage de grêle (oui de la grêle aux Antilles ! ) nous est tombé sur le paletot, nous mitraillant comme des faisans que l’on vient de lâcher  à l’ouverture de la chasse !

 

 

guadeloupe,armistice,citerne,karukera,carnaval

Pour résumer la fin de l’ascension que j'ai terminé en grelottant  et trempé comme une éponge jusqu'au lieu les plus intime de mon anatomie, je vous mets la photo d’une vague qui vous donne une idée des sensations que nous avons alors éprouvées.

Mais je ne finirai pas mon récit sans vous avouer que, revenus à notre voiture, l’ami Gibus avait prévu des vêtements de rechange, ce qui n’était pas mon cas.  Quand nous avons retrouvé nos épouses au restaurant, j’étais donc vêtu d’un pagne confectionné avec une serviette de bain qui trainait dans la voiture et d’un T-Shirt de Gibus qui fait deux tailles de moins que moi. Vous imaginez le fou rire de nos épouses en nous apercevant !

 

PS: Je vous invite également à aller écouter ma dernière composition "Léo, là Haut" sur  mon blog musical OLD NUT .

 

 

Texte & Photos Ulysse