suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/09/2014

Périple en Suisse : la mine de sel de Bex

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

 Le temps maussade ne nous permettant pas d’aller baguenauder sur les cimes, nous optons pour une balade dans les entrailles de la terre,  espérant retrouver les émois de notre adolescence quand nous suivions les pas des héros de Jules Vernes, Axel et Oto Lidenbrock.

  

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

Nous allons, de fait, explorer les mines de sel de Bex, toujours en activité, en empruntant un train qui va nous mener plusieurs kilomètres sous terre.

 

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

Ces mines sont exploitées depuis le XVIème siècle et plusieurs dizaines de kilomètres de galeries ont été creusées depuis cette époque. Le sel a longtemps été une denrée précieuse car elle permettait, à une époque où les frigos n’existaient pas, de conserver la nourriture. Aujourd’hui ce condiment est essentiellement utilisé par l’industrie et pour éviter au bipèdes imprudents de se retrouver l’hiver les quatre fers ou les quatre pneus en l’air !

 

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

Pendant longtemps les conditions d’exploitation on été extrêmement difficiles, les mineurs ne disposants que de pioches ou de barramines pour creuser les galeries…

 

 

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

..et de  simples lampes à alcool pour s’éclairer..

 

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

De même les blocs contenant du sel étaient transportés dans des charriots, des brouettes ou des hottes en bois .  

 

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

Les explosions de grisou ou de méthane n’étaient pas rares, le seul moyen dont on disposait pour détecter ces gaz était de mettre des oiseaux en cage dont l’évanouissement prévenait, mais hélas souvent trop tard, de leur présence.

 

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

Aujourd’hui les mineurs disposent de marteaux piqueurs  pneumatiques, d’excavateurs et de détecteurs de gaz.

 

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

Notre guide organise pour pimenter l’ambiance une démonstration sur le caractère inflammable du méthane. Fumeurs s’abstenir !

 

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

Le dédale de galeries qui a été creusé au fil des siècles est impressionnant.

 

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

De fait, le sous sol de Bex est un vrai gruyère français ….le gruyère Suisse, contrairement à ce certains peuvent penser, n’ayant pas de trous.  Au demeurant il  n’ y a qu’en France, pays champion du monde pour les taxes en tous genres,  ou l’on vous fait payer les trous au prix du fromage !!!

 

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

Autrefois le minerai de sel était accumulé dans de vastes salles creusées dans le sous sol pour être inondé grâce à de l’eau acheminée par des conduites en bois creusées à la main dans des troncs d’arbre.

 

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

Parfois l’eau était captée à plusieurs kilomètres de là et nécessitait des milliers d’arbres, ce qui a conduit à la déforestation de certaines régions.

 

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

Une fois que la salle était inondée, l’eau était pompée et un processus d’évaporation dans de vastes bacs permettait de récupérer le sel. Aujourd’hui la récupération du sel est effectuée de façon industrielle.

 

 

 

bey,mine de sel,grisou,méthane

Bref, vous avez compris que cette visite inattendue dans un pays réputé pour ses alpages et ses montagnes ne manque pas de sel ! Je vous invite vivement à vous y rendre si  un jour vous passez dans les parages !

 

Pour tout savoir sur l’organisation de la visite c’est ICI

 

Et si vous avez envie d'un intermède musical je vous convie à vous rendre sur mon blog musical OLD NUT pour écouter ma nouvelle chanson "Gaïa Blues" (nouvelle version pour ceux qui la connaissent déjà)

Cliquez :

 

ICI

 

Texte & Photos Ulysse

 

 

15/09/2014

Périple suisse : L’ascension de la Tour d’AÏ (2400mètres)

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

 Un ciel bleu méditerranéen s’étant installé au dessus de la Suisse qui a connu un été pourri - ce qui nous console un peu nous français, car ce serait quand même injuste que nos chers voisins aient à la fois la prospérité économique et du beau temps  - nous décidons, emmenés par notre guide local Rémi, de faire l’ascension de la Tour d’Aï (on prononce a-i) un sommet somme tout modeste (2400m) mais pas si facile que ça d’accès.

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

C’est que les pentes sont raides dans ce pays, une pente à 10 % étant considérée ici comme un faux plat !

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Les vaches suisses sont parmi les plus sportives du monde et je suis persuadé que si on organisait un jour un marathon des vaches elles trusteraient les premières places. Ce n’est pas étonnant que ces animaux,  pourtant ventripotents, ornent les plaquettes de chocolat suisse ! Un coup de barre, une barre de chocolat Milka Suchard et ça repart ! Je vous assure que je ne perçois rien pour faire de la pub et je vous affirme, les yeux dans les yeux, que je n’ai pas de compte en suisse,  c’est incompatible avec mes principes (et aussi avec mes moyens !

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Après une bonne heure et demi de marche nous parvenons sur un premier plateau à environ 1900mètres d’altitude. Il est cerné de barres rocheuses qui créent des turbulences atmosphériques entre le fond des vallées, encore dans l’ombre  et où règne un air froid,  et les sommets inondés de soleil. Des masses nuageuses qui s’étaient assoupies dans les vallées s’envolent ainsi brutalement vers les cieux dans un magnifique ballet protéiforme. La seule chose qui me chagrine, comme souvent dans les Alpes, c’est qu’un  téléphérique, construit pour les sports d’hiver, permet d’accéder en ce lieu, ce qui lui enlève une grande partie de son charme. Je n’aime pas en haute montagne voir l’empreinte de notre monde moderne car cela m’empêche de retrouver le lien ancestral qu’avait l’homme avec la nature avant son avènement. Ce n’est pas que je rejette ce monde dans lequel je vis, mais j’aime bien de temps en temps pouvoir m’en éloigner pour ne pas perdre de vue ce qui est essentiel dans nos existences : sens de l’effort, ténacité, méditation, rêverie, empathie avec le monde vivant animal, végétal et minéral.

 

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols 

Cela dit la splendeur du lieu me fait vite oublier cet inconvénient. Une falaise rocheuse se dresse devant nous qu’il va falloir contourner pour accéder à la Tour d’AÏ , qui n’est pas un monument mais  un sommet érodé en forme de tour.

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols 

Certes, on pourrait emprunter comme ces grimpeurs un raccourci mais cela requiert une compétence que je n’ai pas et il en est de même pour  mes compagnons,  bien que Gibus dans sa jeunesse ait pratiqué ce genre d’exercice.

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Nous empruntons donc la via ferrata autrement moins sportive bien qu’elle nécessite une certaine concentration et soit déconseillée à ceux qui ont le vertige. Nous passons tous l’obstacle avec succès, mais la difficulté est moindre à la montée, où l’on voit bien les prises, qu’à la descente où on les cherche du bout des pieds…..Mais chaque chose en son temps !

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Au fur et à mesure le panorama s’élargit et nous découvrons le Mont Blanc enneigé derrière le massif des Dents du Midi. Du fait de la perspective, le géant des Alpes (4807m)  semble dominé par les dents qui culminent à 3257m.  Mais il en est souvent ainsi dans nos existences où l’on perd de vue des choses essentielles, préoccupés que nous sommes par des soucis ou des problèmes sans véritable importance.

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénolsNous parvenons enfin en vue du sommet de la Tour qui n’a pas usurpé son nom.

 tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Quelques dizaines de battements de coeur plus tard nous y sommes, jouissant d’une vue imprenable sur une grande partie des Alpes suisses. Grâce à l’altitude, les oeuvres humaines ne sont plus que de minuscules artefacts qui ne gâchent plus le sentiment de plénitude et l’empathie avec l’univers qui nous gagne quand on gravit un sommet.

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

En face de nous se dresse la Tour de Mayen, formation géologique jumelle de la Tour d’Aï, où l’on aperçoit de minuscules silhouettes humaines qui donnent à la fois l’image de notre fragilité mais aussi de notre incommensurable résilience et  énergie. Ah ! si l’humanité employait cette énergie à de nobles causes la terre serait depuis longtemps un paradis. Mais hélas les  exigences et  les bobos de nos ego ont fichu un sacré bazard !

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Les véritables maitres des lieux sont les oiseaux  auxquels les courants d’air servent d’échelle céleste. Ils parcourent ces immensités en bougeant à peine leurs ailes. Ca nous fait un peu enrager quand on voit l’énergie que l’on dépense pour arriver jusqu’ici .

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Mais quel bonheur d’admirer leurs évolutions et leur parfaite maitrise des airs. Ce choucas a compris qu’il était photographié et il a pris la pose exprès pour moi, si, si, je vous assure, ne souriez pas… ! Contrairement à ce que l’on pense les oiseaux sont très intelligents et savent se servir de nous pour arriver à leurs fins. D’ailleurs, après avoir lu cet article vous ne direz plus de quelqu’un d’idiot qu’il a une cervelle d’oiseau !

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

 

Enfin pour l’heure nous sommes sur un pied d’égalité avec ce choucas quant à la beauté des paysages que nous admirons..

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Il suffit d’étendre les bras à l’horizontale , de faiblement les agiter pour avoir le sentiment de voler

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Mais  il nous faut revenir à la réalité et nous entamons la descente pedibus cum jambis et non en se faisant porter par Eole.

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Nous rechargeons nos batteries mises à mal par l’ascension en s’octroyant un pantagruélique pique-nique. Comme vous pouvez le voir notre amie Vitis Vinifera est de la partie, les polyphénols qu’elle nous apporte contribuant au bon fonctionnement de notre moteur, à savoir notre cœur !

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Et puis nous ne sommes pas au bout de nos peines car il nous reste encore un bon dénivelé à descendre et le temps étant au beau fixe nous avons décidé de prendre quelques « rallongis » (formule crée par ma petite fille Louna victime de mes « errements » en randonnée). En se retournant on aperçoit la Tour d’Aï sur laquelle nous avons grimpé. Impressionnant n’est ce pas ! et impressionnés nous sommes nous même d’ailleurs !

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Nous franchissons quelques obstacles mais qui restent modestes par rapport à l’ascension du matin…

  

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Nous croisons un homme oiseau, témoin de l’étonnant génie que nous pouvons manifester, nous qui avons inventé des machines qui nous libèrent de la gravité et nous permettent d’aller sous l’eau ou dans l’espace. Il nous reste à trouver le gène qui nous fait nous conduire souvent comme des idiots et le monde sera sauvé…

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Allez, le vieux bougon que je suis a assez ratiociné. Je vous laisse finir la balade en silence…

 

 

tour d'aï,mont blanc,choucas,polyphénols

Nous arrivons dans la vallée alors que le ciel commence à se nimber d’une lumière vespérale et que les nuages l’envahissent, entraînés par l’air froid qui tombe des cimes. On se réjouit déjà à l’idée de la bière qui nous attend au chalet et de la douche tout aussi fraîche qui s’ensuivra….

Et si vous avez envie d'un intermède musical je vous convie à vous rendre sur mon blog musical OLD NUT pour écouter ma nouvelle chanson "Gaïa Blues" (nouvelle version pour ceux qui la connaissent déjà)

Cliquez :

 

ICI

 

A suivre..

 

Texte & photos Ulysse (sauf la 7ème "Via ferrata" Marie)

 

07/09/2014

Périple en Suisse : l’installation dans le chalet

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

Au cours de l’hiver 2011 j’ai fait une première incursion en Suisse que je vous ai relatée sur ce même blog et que vous pouvez découvrir ou relire ICI si le cœur vous en dit. Je rassure de suite mes lecteurs, que je suppose dignes et honnêtes, que je ne vais pas en ce pays pour y profiter de son avantageux régime fiscal, comme certains de mes concitoyens qui pourtant ne rechignent pas à venir  se pavaner dans les media  français pour soigner leur popularité et en tirer des "thunes". (voir la liste ICI).   Ce coup de griffe  donné (sans aucune utilité certes, mais ça fait du bien !) passons aux choses qui nous passionnent : la nature, la montagne et l’amitié !

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

 De fait, l’amitié était au cœur de cette nouvelle visite dans ce magnifique pays, cet adjectif n’étant pas, sous ma plume, usurpé vu que la Suisse a deux attributs pour moi essentiels : des vignes et des montagnes ! Les mêmes amis, Rémi et Suzanne, qui nous avaient invités sur les berges du lac Léman il y deux ans,  possèdent, en effet un chalet de montagne dans la région d’Aigle, dans lequel ils nous ont conviés à passer quelques jours. A ceux qui cherchent le paradis sur terre je peux leur dire qu’il est ici, comme vous allez le découvrir.

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet 

L’environnement de montagnes au sein duquel ce chalet est niché est un enchantement. Nous sommes au cœur de moyennes montagnes où le végétal règne en maître, couvrant les pentes d’une apaisante toison offrant un magnifique camaïeu de verts (au demeurant, les verres ne manquent pas non plus dans les placards du chalet !). Ici le minéral se fait discret et émerge  des frondaisons sous la  forme de quelques pics érodés. Bien que rustique, le mode de vie au chalet préfigure celui que devra adopter l’humanité si elle veut ne pas faire de la terre un enfer et survivre: l’électricité est fournie par des panneaux solaires et, par conséquent, utilisée parcimonieusement, l’eau vient du ciel et est stockée dans une énorme cuve. On mène ici une vie aux antipodes de celle des «néocons » du Nevada ou de l’Idaho qui ont trafiqué leurs pick-up pour qu’ils polluent un maximum afin de protester contre les mesures prises par Obama pour réduire les émissions des gaz à effet de serre des USA. Il y a vraiment un gros bug dans l'ADN de certains homo-sapiens-sapiens et si nous avons un créateur (ce dont je doute) il ferait bien d'y remédier au plus vite !

  

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

La douche alimentée par les nuages est en plein air ce qui garantit une consommation modérée (voire très modérée pour les plus frileux)  de ce bien précieux  (les citadins l’on oublié)  qu’est l’eau .

 

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

Les voisins ou plutôt les voisines sont plutôt sympathiques, quoique parfois un peu bruyantes, quand elles nous gratifient de concerts nocturnes de clochettes. Le citadin que je suis a ainsi découvert à ses dépends  dans ces merveilleux alpages que les vaches ne dorment pas forcément la nuit ! Tant qu’elles n’ont pas eu leur compte d’herbe,  elles continuent de brouter . Une cloche ça va, mais dix cloches qui tintinnabulent sous votre fenêtre à deux heures du matin, bonjour les dégâts ! Dans ce cas je peux vous dire qu’un bipède rumine autant qu’un herbivore.

 

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

Un martien qui débarquerait de sa soucoupe volante pour entrer dans le chalet de nos hôtes comprendrait tout de suite qu’il est en Suisse (on peut supposer que les extra terrestres savent tout de nous depuis le temps qu'ils nous observent, avec sans doute un certain effarement) en apercevant l’incontournable horloge-coucou qui orne  l’un de ses murs. Fort heureusement nos hôtes lui ont coupé le sifflet, sinon vous imaginez les nuits d’enfer que nous aurions passées entre les clochettes vachardes et le chant de ce volatile.

 

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

Je vous ai dit auparavant que l’environnement immédiat du chalet était apaisant ce qui n’empêche pas que, vers le sud, nous jouissons dans le lointain d’une vue somptueuse sur les Dents du Midi, du moins quand Eole daigne souffler sur la couverture nuageuse qui souvent les masque.

 

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

En ce lieu idyllique,  Rémi le maitre de céans a eu  la bonne idée et surtout le courage de créer un jardin potager produisant, vu l’altitude, essentiellement des patates, ces dernières constituant l’ingrédient essentiel des recettes montagnardes que nous n’avons pas manquer d’honorer pendant notre séjour.  

 

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

Le potager produit aussi de la salade ce qui permet de rendre plus digestes lesdites recettes mises au point il y a quelques siècles à une époque où les montagnards menaient une existence bien plus rude et "sportive" que la notre. Sur ce plan également l'humanité file un mauvais coton si l'on en croit les études qui montrent  que les enfants d'aujourd'hui sont moins endurants qu'il y a trente ans et la tendance n'est pas près de s'inverser.

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

Vous êtes tellement nombreux à suivre fidèlement nos aventures que je me sens obligé de vous montrer nos bobines pour : primo,  vous saluer et trinquer à votre santé avec en l’occurrence un excellent chasselas d’Yvorne et, segundo, vous montrer que malgré notre tendance à célébrer nos rencontres avec moult apéros, nous nous tenons bien à table  et ne sommes pas trop décatis. Si entre boire ou conduire à juste titre il faut choisir, il n’en va pas de même avec la marche et c’est pourquoi je marche plus que je ne conduis ! Bon cela dit, les censeurs veillant sur le net, je dois vous préciser que l’assiette de gauche sans occupant est celle de notre amie Modération qui prend la photo !! Personne ne pourra ainsi dire que nous ne buvons pas avec Modération !

  

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

Après avoir passé notre première après-midi à découvrir les alentours, nous admirons le soir tombant le ballet de nuages qu’Eole organise autour des dents du Midi.

 

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

Amon, jaloux de l’intérêt que nous portons aux facéties d’Eole sort alors le grand jeu et déploie ses oripeaux d’or sur les Cornettes de Bises situées dans les Alpes Françaises.

 

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

Il est temps de rentrer dans le chalet où déjà un bon feu ronfle dans la cuisinière qui va à la fois nous chauffer et nous permettre de faire la cuisine. 

 

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

On se partage les tâches domestiques qui deviennent ici des loisirs, car une ambiance de fête règne en ce lieu, du fait de l’environnement montagnard et de l’éclairage à la bougie qui permet de ménager les batteries. Isolés du monde et donc privés de télévision et d’internet, la convivialité reprend ses droits et nous y redécouvrons les plaisirs simples des repas partagés et animés, de la lecture et des « antiques » jeux de société.

 

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

Nous avons droit à quelques heures d’électricité pour partager le délicieux repas montagnard concoctés par nos amis suisses, ce qui nous permet de vérifier constamment le niveau de nos verres (sous le contrôle de notre copine Modération) et de ne pas en verser à coté, ce qui serait un sacrilège. La Fée électricité a été en l’occurrence bien nommée !

 

 

suisse,yvorne,vache,dents du midi,cornette,chalet

Ayant une nouvelle fois refait le monde et ayant baptisé ce "nouveau monde"  de quelques flacons de vin d’Yvorne, nous fermons les écoutilles du chalet pour rejoindre nos couettes et écouter le concert de clochettes offert généreusement par nos voisines…..

 A suivre……

Plutôt que d'écouter avec nous le concert de clochettes vachardes, je vous invite à écouter une mélodie tropicale

"Mon verre de Ti'Punch est vide" sur mon blog musical OLD NUT

Cliquez : ICI

 

Texte & Photos Ulysse