suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/02/2015

Périple à madère - 4 - La descente sur Paul do Mar

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

Vous avez, je pense,  apprécié la semaine passée la paisible  balade le long des levadas, mais me connaissant vous vous doutez bien que, mes amis et moi, ne nous sommes pas contentés à Madère de  randonner en suivant des chemins épousant les courbes de niveau ! De fait aujourd’hui je vous propose une randonnée un peu plus sportive qui va nous permettre, à partir de la falaise sur laquelle nous sommes perchés, de rejoindre le bord de mer puis de remonter ensuite en un autre endroit de la falaise soit 540 mètres à descendre puis 640 mètres à remonter ! Vous êtes prêts ?

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

Mais entre la descente et la remontée, je vous promets une halte gastronomique dans le village de pêcheurs de Paul do Mar que vous apercevez en contrebas et où l’on trouve l’un des meilleurs restaurants à poisson de l’île « Sol e Mar ».

 

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

La falaise étant très abrupte, on est étonné d’y trouver un chemin  qui a été creusé dans son flanc constitué de matériaux magmatiques issus d’éruptions volcaniques.

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

La coupe transversale des roches nous raconte la genèse de l’île, des pluies de cendre et de scories oxydées par le fer ayant succédé à des coulées de lave .

 

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

Outre des touffes de graminées et quelques arbustes rabougris, les seuls végétaux qui ont réussi à coloniser la pente abrupte sont des cactus auxquels on n’aurait guère envie de se retenir en cas de chute !

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

L’ami Remi passe sans sourciller devant ce qui me semble être un monstre à la gueule ouverte prêt à le dévorer, mais ce ne sont que les vapeurs du Madère auquel nous avons fait honneur la veille qui créé cette hallucination.

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

D’ailleurs monstre ou pas nous n’avons rien à craindre de sa part vu que sa gueule est complètement édentée !

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

Nous poursuivons donc sans problème notre descente en admirant au passage le formidable travail de terrassement accompli par ceux qui ont construit ce chemin.

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

Le chemin passe non loin du pied de la cascade de la Ribeira Seca qui en dépit de son nom (rivière sèche) est, en cette saison, majestueuse.

 

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

Mais nous approchons de l’océan d’où cette île a jailli il y a vingt millions d’années et dont la profondeur a quelques encablures de la cote est abyssale.

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

Aujourd’hui l’océan semble paisible mais ses colères peuvent être redoutables et les marins du village de Paul do Mar ont édifié une statue en hommage à ceux des leurs morts en mer .

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

Avec la montée inéluctable des océans qui interviendra au cours de ce siècle, ces maisons seront en première ligne et bien que l’endroit ait beaucoup de charme ce ne serait pas un bon investissement que d’en acquérir une.

 

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

Pour le moment la montée de l’océan est la dernière chose qui soucie ces trois chats qui attendent en somnolant le retour des pécheurs (ah ! ah ! vous cherchez  le troisième chat…regardez  il est bien là !!)

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

La chapelle semble avoir été édifiée par les habitants du village pour les protéger des chutes de pierre de la falaise qui surplombe leurs maisons. Mais quand on voit l’état du monde on peut se demander si dieu, pour autant qu’il existe (ce dont je doute du moins sous la forme qu’on lui donne généralement) se soucie encore du sort des hommes.

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

Nous arrivons en vue du restaurant « Sol e Mar «  mais comme il n’est que 11h30 nous en attendons l’ouverture en contemplant le magnifique ballet des vagues qui nous rend admiratifs des pécheurs qui chaque jour vont les affronter.

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

 

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

 

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

 

 A peine le restaurant a-t-il ouvert  ses portes que nous nous y précipitons pour déguster les poissons de l’île dont,  pour ce qui me concerne, un délicieux pargo.

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

Mais après ce repas divinement accompagné d’un Vinho Verde  blanc, vin perlant délicieusement désaltérant, puis d’un excellent Alantejo rouge, il nous faut remonter en haut de la falaise où est garé notre véhicule, soit 640 mètres de dénivelé. J’espère que vous appréciez à sa juste mesure notre exploit.

 

 

madère,paul do mar,vinho verde,alantejo

Mais à vrai dire nous n’avons eu aucun mérite, car le paysage  était si beau que nous ne nous sommes même pas aperçus que nous montions ! Bon, si, un peu quand même !!! (vantard un peu je suis !!)

 

A suivre……

 

Je vous convie  également à vous rendre sur 

mon blog musical OLD NUT 

pour écouter ma dernière chanson 

"La tête dans les étoiles" 

et les autres aussi, si affinité !!

Cliquez :

ICI   

 

 Texte & Photos Ulysse

Commentaires

De mieux en mieux, c'est quand même pentu a Madère!
Le chat, a droite de la photo, un peu plus haut que le milieux.

Écrit par : marc | 28/02/2015

C'est superbe. j'ai une amie portugaise qui m'a parlé de Madère récemment. Ceci ajouté à tes photos me donne une irrésistible envie d'y aller. Merci beaucoup.

Écrit par : Martine85 | 28/02/2015

Quelle magnifique descente, tu nous fait rêver avec de si belles photos, c'est merveilleux! Merci pour ce beau moment! Bise et bon week-end tout doux!

Écrit par : Maria-Lina | 28/02/2015

Je l'ai vu tout d'suite le minou, à l'extrême milieu de l'extrême droite de la photo. Les chats et moi ne font qu'un et j'aimerais bien que ma Pépita revienne du paradis car je m'ennuie beaucoup.
Elle aurait aimé mangé avec moi le gros poisson, miam, comme il a l'air appétissant ! Ulysse le grand cruel ! tu pourrais au moins louper la photo, la flouter un tantinet. J'imagine les vins ... et vous ensuite remontant la super haute falaise en zigzagant !
Là-haut, grand vertige ... sur le chemin, grand monstre qui n'a peut-être pas besoin de quenottes pour vous avaler tout cru !
J'attends la suite avec impatience !
Je pense tout comme toi pour ... l'après.
Bon week-end à toi et les tiens et gros bisous
Annick

Écrit par : AnnickAmiens | 28/02/2015

Bonsoir Ulysse,
Je ne sais pas ce qui est le plus impressionnant: la descente abrupte, les vagues monstrueuses ou le poisson dans l'assiette!
Et soi dit en passant: j'ai trouvé le troisième chat :-D
Bon weekend,
Frans

Écrit par : Frans | 28/02/2015

MARC OUI C'EST PENTU ET BIEN VU POUR LE CHAT

MARTINE SI TU Y VAS AU PRINTEMPS TU SERAS ENCHANTEE

MARIA-LINA LA DESCENTE FUT BELLE ET LA MONTEE FUT RUDE

ANNICK BIEN VU POUR LE CHAT ET COMME NOUS SOMMES SUR LA MEME LONGUEUR D'ONDE PROFITONS DE NOTRE SEJOUR ICI_BAS

FRANS TOUT ETAIT IMPRESSIONNANT ET BIEN VU POUR LE CHAT

BON DIMANCHE A TOUTES ET A TOUS

Écrit par : ulysse | 01/03/2015

Bonjour du dimanche Ulysse and Co...
Quel contraste entre ton blog enneigé dont je viens pour sauter presque dans l'eau.
Dépaysant, vraiment en ce dimanche grisaillou. Pour vous 650m de dénivelé, ça devait être de la rigolade.
Je n'ai pas trouvé le 3e chat. Mais, peut-être est-ce cette chose qu'on devine à droite ?
Bon dimanche à toutes les grands-mères, qui, j'en suis sûre sont nombreuses à passer ici.

Écrit par : juliette | 01/03/2015

waaah , cette descente ! mais le poisson doit être délicieux et les vagues sont très belles , et cette remontée pour rechercher la voiture , fait bon être jeunes ! à moins que le madère y soit pour quelque chose .

Écrit par : ghislaine | 01/03/2015

c'est un pays à randonnées et monter, descendre ... le soir je comprends que tu dévores ton poisson. Bonne soirée et merci pour ces très belles photos

Écrit par : durgalola | 01/03/2015

Bonsoir,
toujours aussi belle cette aventure; je suis émerveillée par toutes les photos !
J'ai trouvé les 3 chats qui se la coulent douce sur des pillows lavas ...
A bientôt pour la suite !

Écrit par : Michèle | 01/03/2015

essoufflé à te suivre en te lisant, alors j'te dis pas ! une belle ballade bien mise en images. on the road again !

Écrit par : thé âche | 02/03/2015

Je découvre cet autre blog !
Tes photos sont magnifiques mais me donnent le vertige.
Bon début de semaine.
Bisoux

dom

Écrit par : dom | 02/03/2015

Merci de nous faire voyager, je viens de passer un super moment, Madère, j'aimerais bien visiter. Très belles ces roches, leurs couleurs, les cactées. A bientôt

Écrit par : Marie Thé | 02/03/2015

super beau par ici....cool ....!!! quand je "vois" la quantité d'allemands qui déménagent par là-bas.. !!

belles photos merci à toi

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 02/03/2015

sauf erreur le lien ne "marche" pas..........

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 02/03/2015

Je me régale à voir ces paysages , la mer et ses couleurs,les rochers basaltiques et leurs découpes, les sculptures ici ou là, la végétation,notamment les bougainvilliers généreux et que j'adore, les fleurs cultivées et leurs merveilleux oiseaux du paradis. Et puis j'ai découvert cette particularité des canaux.
Je ne parle même pas de la température qui...dans ma grisaille pluvieuse me ravirait!
Merci

Écrit par : Maïté/Aliénor | 02/03/2015

Bonjour,
Merci pour ce beau voyage.
Beurk pour les maisons en bord de mer, mais miammmmm pour le poisson.
Bonne continuation.

Écrit par : Rafaël | 02/03/2015

JULIETTE OUI LE CHAT COMME TU LE DIS EST CETTE CHOSE A DROITE (TA REMARQUE M'A FAIT SOURIRE°

GHISLAINE LE MADERE Y EST EFFECTIVEMENT POUR QUELQUE CHOSE ET LE VINO VERDE AUSSI !!

ANDREE J'AI DEVORE MON POISSON ET VIDE MON FLACON !

MICHELE BRAVO POUR LE TROISIEME CHAT

THE ACHE ON THE ROAD ALWAYS !!

PETITES FLEURS MERCI POUR L'INFO SUR LE LIEN JE VAIS RECTIFIER

MAITE C'EST EFFECTIVEMENT UNE ILE ENCHANTERESSE

RAFAEL LES MAISONS SONT DE MODESTES BICOQUES DE PECHEURS MAIS LES POISSONS VALENT LE DETOUR

BELLE SEMAINE A TOUTES ET A TOUS

Écrit par : ULYSSE | 02/03/2015

Moi j'ai fait une fixette sur les vagues ! magnifiques ! j'entendais presque le fracas de la retombée ! par contre, je n'avais pas trouvé le chat !!! honte à moi !!! heureusement que tes lecteurs m'ont permis de le voir !! biz

Écrit par : Colette | 02/03/2015

Bonsoir, Quelle magnifique balade , un paysage magnifique , effectivement il y avait la descente, par un chemin dont on a du mal à s'imaginer comment il a pu être tracé à flan de montagne, le restaurant avec un menu alléchant mais la montée du retour me fait peur ....
Merci pour cette belle promenade photographique.
Bonne soirée, amitiés.

Écrit par : miou14 | 02/03/2015

Superbe, merci pour cette belle balade !
Excellente journée

Écrit par : fontaine | 03/03/2015

COLETTE JE VAIS T'AVOUER QU'EN PRENANT LA PHOTO JE N'AVAIS PAS VU NON PLUS LE TROISIÈME CHAT !

MIOU LA REMONTEE ETAIT MOINS VERTIGINEUSE MAIS PLUS LABORIEUSE

FONTAINE REVENEZ IL Y EN AURA D'AUTRES !

Écrit par : Ulysse | 03/03/2015

hello !!! j’apprécie en effet l'exploit .... surtout après un aussi délicieux poisson !! bon, le vin blanc donne du coeur et ds ... mollets, n'est ce pas ? montée sanss zig zags ? lol

superbes tes photos ... Madère est vraiment une ile merveilleuse ...
bisous

Écrit par : dacaiod | 03/03/2015

j'ai aimé les photo de la cascade et des vagues superbes
toujours passionnantes ces balades.

bonne journée

Écrit par : Venusia | 04/03/2015

Un régal que cette balade, sûrement un souvenir inoubliable !
Avec ces vagues, il doit y avoir des surfeurs, non ? c'est un peu comme à Nazaré.
Tes récits sont toujours très vivants et agréables.
Amicalement.

Écrit par : clara65 | 04/03/2015

les vagues sont impressionnantes, joli reportage

Écrit par : bernieshoot | 04/03/2015

DACAIOD OUI MADERE EST UNE ILE MERVEILLEUSE

VENUSIA JE SUIS RESTE LONGTEMPS A REGARDER LA MER

CLARA NON IL N'Y A PAS DE SURFEURS CAR LES PLAGES DE GALETS SONT TRES DANGEREUSES

BERNIESHOT JE N'Y AI PAS MIS LE DOIGT DE PIED !!!

Écrit par : ULYSSE | 04/03/2015

Je vais retourner voir le chat ... je ne l'ai pas trouvé !!!
Après la neige de l'autre blog, Madère et son paysage enchanteur, son énorme poisson qui semble bien appétissant :-)

Écrit par : Pâques | 04/03/2015

coucou Ulysse
je viens d'attérir a Madere grace à ton blog! j'ai le vertige en regardant cette descente, mais la remontée me rassure! de beaux paysages attendent les randonneurs courageux comme toi
c'est epoustouflant... je me dis toujours que je dois aller un de ces jours à Madere, un espoir...
as-tu été aux Açores ? ils font la promotion du tourisme vert et des grandes randonnées aussi
amitiés
Angie

Écrit par : Angie | 05/03/2015

Complètement grisant d'escalader sur ce chemin, entre le charme grandiose des pierres et le murmure envoûtant de l'océan ........ouaaaah !!!
Nous aimons, nous aussi, ces sentiers escarpés qui redonnent le goût de l'air, réénergisent notre sang et nous vêtissent de la légèreté de l'oiseau ....(Le plat nous ennuie effroyablement !).

Ici, dans la région où je vis, certains villages affleurent l'eau également à la marée montante. Un charme fou, certes, mais pas toujours top lors des tempêtes.

Je ne vois que deux chats mais par contre il y a un hamster près d'eux ....Tu le vois ?
Passe une superbe semaine, GROS BISOU : sabine.

Écrit par : sabine la pèlerine | 09/03/2015

Les commentaires sont fermés.