suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/03/2015

Périple à Madère - 5 - En suivant la levada du plateau de Paul da Serra

  

levada,madère,nuages,poix

Nous voici partis de bon matin pour suivre la levada qui sinue sur le plateau de Paul da Serra situé à environ 1300 mètres d’altitude. Malgré l’altitude et bien que nous ne soyons qu’au mois de janvier les fleurs des genêts illuminent les combes et vallons de ce plateau.

 

 

levada,madère,nuages,poix

Le soleil commence à peine à émerger de son édredon de nuages et c’est avec peine qu’il commence à tremper l’un de ses rayons dans l’eau fraiche de la levada pour finir de se réveiller.

 

 

 

levada,madère,nuages,poix

Mais au fur et à mesure de son ascension la levada se transforme en coulée d’or fondu.

 

 

levada,madère,nuages,poix

L’air en altitude se réchauffant crée un appel d'air ascendant. On assiste alors à un prodigieux ballet de nuages qui s'étaient pour la nuit réfugiés dans les vallées et qui montent alors à l’assaut du plateau.

 

 

levada,madère,nuages,poix

Nous assistons émerveillés à ce ballet de mastodontes qui évoluent avec la légèreté des ballerines alors qu’ils pèsent plusieurs centaines de tonnes !

 

levada,madère,nuages,poix

Cette mer de nuages se fait soudain plus menaçante et nous pressons le pas pour y échapper.

 

 

levada,madère,nuages,poix

Mais n’ayant pas l’agilité de ces étranges ectoplasmes nous sommes vite rattrapés et obligés de subir leur étreinte humide et glaciale.

 

 

 

 

 

levada,madère,nuages,poix

 

 

levada,madère,nuages,poix

 

Notre balade se termine alors dans une purée de poix londonienne et nous rêvons d’être des oiseaux pour pouvoir échapper à ce triste sort. Mais oiseaux nous ne sommes pas et en prenant la levada comme fil d’Ariane nous revenons  fissa à notre point de départ !  

 

 

Je vous convie  également à vous rendre sur 

mon blog musical OLD NUT 

pour écouter ma dernière chanson 

"La tête dans les étoiles" 

et les autres aussi, si affinité !!

Cliquez :

ICI   

 

 

 Texte & Photos Ulysse

Commentaires

Ben oui, quand on a peur de l'eau..........

Écrit par : marc | 07/03/2015

Bonjour Ulysse, que tes photos sont belles, j'adore cette coulée d'or!!! Une balle qui s'est terminé plus tôt mais le début fut superbe!!! Bise et bonne journée tout en douceur!

Écrit par : Maria-Lina | 07/03/2015

Je clique "ICI" comme c'est écrit mais pas de lien alors je passe par un autre chemin pour écouter ta chanson de la Tête dans les étoiles.
Cependant j'espère que je n'aurais pas à prendre votre chemin qui monte qui monte qui monte ... dans le nuage tout gris ! ah zut alors ! c'est ballot, surtout pour la vue ! ouf ! quelques oiseaux passent pour la photo :)
Avant de venir grimper ici, j'ai avalé quelques cornichons ... merci de tes conseils hilarants.
Merci Ulysse pour ces bons moments dans tes blogs.
Gros bisous
Annick

Écrit par : AnnickAmiens | 07/03/2015

Bonjour Ulysse,
La météo en montagne est souvent imprévisible et plus d'un randonneur moins avisé en a déjà fait les frais... mais ça fait partie des vécus de ceux qui comme toi adorent côtoyer les éléments naturels non?
Absent pour la semaine, je te souhaite entretemps de bien belles balades :-)
Frans

Écrit par : Frans | 07/03/2015

est-ce que la journée va se dégager Ulysse ?!!
j'avais jamais pensé qu'on pouvait peser les nuages, mais oui elles portent de la vapeur d'eau en grande quantité et cela doit avoir un poids!
bonne nuit
je vais au dodo, encore en retard...
Angie

Écrit par : Angie | 08/03/2015

Bonjour
C'est vraiment un endroit magnifique!
C'est pas facile quand le temps est humide et froid!
Bisous

Écrit par : wolfe | 08/03/2015

Magique, MA GI QUE !!!

J'aime TANT marcher aux aurores et au crépuscule, dans l'or ou le sang du soleil ...
Et ce sont les cheveux des anges qui vous ont entourés par ces belles vagues de nuages ....!

MERCI pour ces instants sublime-aimant insolites : sabine.

Écrit par : sabine la pèlerine | 09/03/2015

de très belles photos et un magnifique paysage - merci et bon après midi

Écrit par : durgalola | 09/03/2015

Superbe, mais te voilà plongé dans un film d'Hitchcock à la fin !!

Écrit par : Colette | 09/03/2015

Marc je n'ai pas peur de l'eau mais je l'évite car c'est un produit néfaste

Maria-Lina je ne compte plus les balades qui se sont terminées dans le brouillard ou sous la pluie !!

Annick merci pour m'avoir signalé le lien défectueux qui est réparé

Frans oui nous sommes aguerris et prêts à affronter toutes le intempéries

Angie et oui les nuages pèsent lourds ...étonnant n'est ce pas !

Wolfe peut importe le début de la balade fut magnifique

Sabine pour avoir lu ton dernier reportage je sais que tu ne crains pas l'eau......c'est le moins que l'on puisse dire (rires gentiment moqueurs !)

Andrée le plus beau de l'île est encore à venir

Colette oui tout y était brouillard et oiseaux !!

BELLE SEMAINE A VOUS

Écrit par : Ulysse | 09/03/2015

Coucou Ulysse
je suis venue voir s'il y avait un verre de madère sur la table!
douce fin de soirée
Angie

Écrit par : Angie | 11/03/2015

C'est joli tous ces nuages qui enveloppent la montagne. Un peu plus, vous étiez perdus et on ne te revoyait plus Ulysse nous conter vos balades si enivrantes.

Du madère, j'en ai 3 fioles d'avance (j'espère que le madère ne se périme pas). Au cas où j'aurai envie de faire des rognons de veau au madère, ma spécialité. Ouais.
Miam, miam, comme dirait mon petit fils aveyronnais, j'attends avec impatience la suite. Si le plus beau est à venir, mes yeux ne risquent pas de le supporter. Alors, prend des précautions pour ne pas trop nous éblouir.

Écrit par : Juliette | 12/03/2015

Ah, j'oubliais le principal. Merci Ulysse pour le partage.

Écrit par : juliette | 12/03/2015

ANGIE désolé mais la bouteille est vide ....c'était trop bon !

JULIETTE je te rassure sur deux points : 1) je ne me perdrai jamais dans le brouillard et2) tu peux garder ton madère 50 ans si tu le veux c'est un breuvage immortel !!!

Écrit par : Ulysse | 12/03/2015

J'avais du retard dans la poursuite du voyage mais je ne suis pas déçue.
Des paysages à couper le souffle au propre et au figuré car il semble que les vertigineux doivent s'abstenir!
Pourtant les vues en contrebas si elles se méritent sont très belles et sauvages.

Écrit par : Maïté/Aliénor | 23/03/2015

Les commentaires sont fermés.