suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/01/2016

Le cavalier de la Grande Armée

 

PB200177.JPG

Cette photo, que j’ai réalisée à partir de la prise de vue d’une statue équestre, m’a inspiré cette courte histoire :

La grande armée battait en retraite, poursuivie par les cosaques. Soudain le brouillard la submergea. Un cavalier perdit le contact avec le reste de la troupe et, le brouillard dissipé, se retrouva à piétiner dans les marécages, en un lieu où le ciel et l’eau se confondaient. Il appela ses camarades, personne ne lui répondit. Pas un oiseau, pas de vent, le silence régnait sur les eaux. Seuls quelques arbustes émergeaient des flots, lui permettant de trouver un passage peu profond. Il se demanda s’il n’avait pas été touché par une balle et s’il n’était pas en route pour l’enfer ou le paradis. Il se palpa, pas de blessure. Mais peut être qu’une fois mort, les hommes ne gardent pas trace de leurs blessures, pensa-t-il. Cela dit, je ne peux être en enfer car mon cheval m’accompagne et les chevaux, quand ils meurent, vont au paradis. Mais je ne peux être, non plus, au paradis, car ce lieu est désert et Saint Pierre aurait dû m’accueillir. Il poursuivit son chemin, perplexe et inquiet. Soudain il entendit derrière lui un galop, puis un coup de fusil. Il sentit une douleur violente dans le dos. Il s’écroula sur l’encolure de son cheval, puis tomba dans l’eau. Nul ne saura jamais s’il est allé en enfer ou au paradis !

 

*****

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons qui sont diffusées sur 

DEEZER

Vous pouvez aussi les écouter sur MON BLOG

OLD NUT

ainsi que sur Spotify, I tunes , Amazon , Google play..

 

( Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder)