suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/11/2015

Souvenirs d'Egypte - 10 - le désert Blanc et le désert Noir (fin)

DSC04193.JPG

Nous poursuivons notre visite du désert Blanc fascinés par les oeuvres d'Eole.

 

DSC04206.JPG

La beauté du désert impose le silence...

 

DSC04194.JPG

 

 

DSC04200.JPG

 

 

DSC04209.JPG

 

DSC04220.JPG

 

 

DSC04375.JPG

Nous quittons le désert Blanc pour nous diriger vers le désert Noir..

 

DSC04278.JPG

Ce désert a été recouvert d'un pluie de nodules de basaltes lors d'éruptions volcaniques qui se sont produites il y a quelques millions d'années.

 

 

DSC04284.JPG

 

DSC04569.JPG

Notre périple à travers les déserts de l'Ouest égyptien s'achève. Il nous reste une dune à gravir pour retrouver la route qui nous ramènera avec regret vers le monde urbain...

 

 

DSC04575.JPG

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons dont les trois dernières "Gaïa Blues" "Un monde meilleur" et "J'aimais" sont consacrées à l'état alarmant de notre chère planète et sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur

DEEZER

ainsi que sur Spotify, I tunes , Amazon , Google play.... 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical

OLD NUT

( Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder)

 

 

Texte & Photos Ulysse

25/11/2015

Souvenirs d'Egypte - Le désert blanc (1ère partie)

désert blanc,égypte,craie,érosion

Quittant l'oasis de Farafra, nous nous dirigeons vers le désert Blanc, l'un des plus fascinants déserts du monde qui ressemble par endroits à un paysage de neige alors qu'il fait 35° à l'ombre...quand il y a de l'ombre ! 

 

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

Ces étendues d'un blanc immaculé résultent de dépôts de craie laissés par une ancienne mer qui occupait les lieux il y a près de 70 millions d'années. Le sable qui recouvre par endroits le plateau de craie est apporté par les tempêtes de sable qui soufflent périodiquement dans ces lieux

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

L'érosion a attaqué le plateau en éliminant les parties les plus tendres créant de gigantesques monticules isolés appelés " inselbergs " qui surgissent d'un océan de sable. 

 

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

Nous partons à la découverte de quelques uns des sites les plus étonnants créés par l'érosion. 

 

désert blanc,égypte,craie,érosionJe laisse à votre imagination le soin de leur donner des noms....

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

 Ce paysage minéral immuable instille en nous paix et sérénité.....

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

Les traces qu'y laissent les rares hommes qui s'y aventurent sont vite balayées par le vent....

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

 A suivre.....

 

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons, notamment mes deux dernières que je chante avec ma petite fille Emilie "Gaïa Blues" et "Un monde meilleur"qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur

DEEZER

Vous pouvez aussi écouter mes chansons plus anciennes sur mon nouveau blog musical

OLD NUT

 

Texte @ Photos Ulysse

14/11/2015

Souvenirs d'Egypte - 6 - A travers les déserts de l'ouest : l'oasis de Dakhla

 (Reprise d'archive)

 

Il n' y a pas de mots pour qualifier l'horreur barbare qui a frappé notre pays, mais ceux qui ont commis ces actes ne nous feront jamais renoncer à nos valeurs qui prônent l'égalité , la fraternité et la liberté 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

Nous nous levons en même temps qu'Aton pour admirer la course de ses rayons qui escaladent les pentes du Jabal  Abü Turtür.

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeronAvec son retour, la vie reprend dans l'oasis. A chaque coin de rue les artisans et agriculteurs viennent vendre leur production ou des objets de leur fabrication. C'est sans doute l'un des derniers endroits du monde où l'on ne trouve pas du "made in China" et cela contribue grandement au dépaysement ! 

 

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeronLes étals d'épices de l'orient sont pour moi bien plus fascinants que les boutiques parisiennes de produits de luxe où les cohortes de touristes du monde entier pourtant se précipitent. Ils sont la promesse de délices ennivrants préparés par ce chaleureux peuple du désert.   

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

Nous traversons l'oasis de Dakhla vers le nord pour aller visiter le village médiéval d'El Ksar - aujourd'hui quasiment déserté - que domine le minaret de son antique mosquée. Tout ici a été construit en briques de terre crue séchées au soleil, que la rareté des pluies a épargnées. Sous un climat humide ce village aurait depuis longtemps disparu. 

 

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

La lumière du désert irradie les yeux d'une jeune fille  que l'on croise dans l'une de ses ruelles. A quoi pense-t-elle, cette jolie "prisonnière du désert" en nous voyant avec nos lunettes de soleil et nos A.P.N, sorte d'extra-terrestres venus d'un autre monde ?

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeronCette antique meule n'a plus depuis longtemps de grains à moudre mais d'autres, semblables à celle-ci, fonctionnent encore dans l'oasis.

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

Il en est de même pour ce vieux pressoir .

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

Un forgeron entretient le dernier foyer du village, noble fils de Vulcain dompteur de feu et maître de l'acier.

 

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

Il effectue devant nous ces gestes antiques qui ont permis à l'humanité de développer des civilisations prestigieuses dont l'Egypte est l'un des berceaux.

 

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

Mais les travaux quotidiens accomplis par les femmes ne sont pas moins nobles, car que vaudrait une vie sans festin?

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

Notre visite hélas se termine et nous reprenons la route en direction de l'oasis de Farafra.

A suivre....

******

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur

DEEZER

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical

OLD NUT

 

( Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder) 

Texte & Photos Ulysse

07/11/2015

Souvenirs d'Egypte - 5 - A travers les déserts de l'Ouest : l'oasis de Dakhla

  DSC03431.JPG

Après avoir roulé pendant deux cents kilomètres à travers le désert, nous arrivons fourbus à l'oasis de Dakhla longue de 25 km du Nord au Sud et large de 80 km de l'Est à l'Ouest. C'est l'une des onze oasis qui émaillent l'immense zone désertique qui va des rives du Nil jusqu'à la Lybie. La réapparition du vert dans un univers affichant toutes les nuances de l'ocre nous régénère.

 

 

DSC03430.JPG

Si aucun nuage ne vient maquiller le bleu du ciel, l'eau n'est pas pour autant rare dans la région. De fait le sous-sol en regorge et le vert des champs qu'elle permet d'irriguer n'a rien à envier à celui du gazon anglais !

 

DSC03677.JPG

L'oasis est entourée de "mesas" ou vastes plateaux érodés sur lesquels les hommes ont dressé par endroits des pigeonnniers. Dans l'antiquité ce volatile servait de messager mais aujourd'hui on le plume car c'est un mets recherché ! O tempora O mores ! 

 

 

DSC03604.JPG

Dans cet univers hostile l'homme révèle à la fois son extrême fragilité, car un vent de sable peut lui être à tout moment fatal, mais également  sa force, car il impose au désert ses cultures qui sans lui ne pouraient exister.

 

 

DSC03673.JPG

Le désert est aussi fascinant que le vide : il nous attire, monde vierge, parfait et pur qui peut nous délivrer de nos faiblesses et nous laver de nos infamies.  

 

DSC03615.JPG

A trop le contempler notre esprit déraille et fait naître des mirages qui peuvent nous être fatal.

 

DSC03627.JPG

Au coucher du soleil, il prend une couleur de pain d'épice et l'on est tenté de s'y étendre pour rêver en contemplant les étoiles. Mais gare aux nuits glaciales !

 

A suivre.... 

 

     ******** 

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur 

DEEZER 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical 

OLD NUT

 

Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder) 

 

Texte & Photos ulysse

31/10/2015

Souvenirs d'Egypte -4- A travers les déserts de l'Ouest

 

 Reprise d'archive 

DSC03294.JPG

 

Nous quittons le Nil pour entamer la traversée des déserts de l'Ouest Egyptien. Partant de Louxor, nous nous engageons dans le désert As Sahra al Gharbiyah, en direction de l'oasis Al Kharga. La route déroule son ruban de bitume dans un océan de sable qu'une tempête peut rompre à tout moment.

 

egypte

Les déserts, où qu'ils soient, ne sont jamais monotones. On y trouve une infinie variété de reliefs et de nuances de couleurs. Le ciel et l'espace s'y offrent à nous sans limite et amplifient notre conscience et notre sentiment d'exister.

 

egypte

Soudain sur une butte surgit le Ksar El Ghoueita édifié au temps de Darius 1er, le grand roi perse qui envahit et règna brièvement sur l'Egypte à la fin du Vème siècle avant J.C.

 

 

egypte

C'est un instant magique que de visiter ces temples témoins de la grandeur passée d'une civilisation, protégés par leur éloignement des hordes de touristes. la solitude et le silence sont propices à un dialogue intime et secret avec ceux qui les ont bâtis et ont vécu en ces lieux.

 

 

egypte

Approchant de l'oasis d'Al Kharga, la piste est bordée par d'étonnants tapis verts de cultures, nées de l'eau qui coule secrètement dans le sous-sol. Cette eau si précieuse vient de l'Afrique Centrale et affleure ici après un périple de plusieurs milliers de kilomètres. Hérodote a baptisé cette oasis "l'île des bienheureux" du fait de cette eau abondante qui a permis aux hommes de s'y établir depuis l'antiquité.

 

 

egypte

Sur l'une des collines bordant l'oasis s'élèvent les ruines de l'ancienne nécropole copte d'Al Bagawat utilisée entre les IVème et VIIème siècles.

 

 

egypte

Le plafond de l'une des chapelles funéraires est ornée d'une fresque représentant l'arche de Noé. La barque est égyptienne et porte un édifice à colonnes. L'Egypte est une terre étonnante qui au cours de son histoire millénaire a  vu le brassage de multiples cultures et croyances.

 

 

egypte

Le soir tombe et nous allons assister au coucher du soleil au coeur  des ruines de l'ancienne forteresse d'El Deir bâtie par les romains au IIIème siècle. Ces ruines nous rappellent que les civilisations, même les plus puissantes sont mortelles. La notre, si arrogante et fière de ses technologies souvent destructrices, pourrait connaître un jour le même sort...

 

A suivre....

    ******** 

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons dont la dernière "Reprends la barre! "qui est un spam  qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur 

DEEZER 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical 

OLD NUT

 

Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder) 

 

Texte & Photos ulysse

 

09:40 Publié dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : egypte

24/10/2015

Souvenirs d'Egypte - 3 - Au fil du Nil (suite)

 

REPRISE D'ARCHIVE

DSC03126.JPG

Aton, une fois de plus, daigne revenir de son périple nocturne et émerge lentement des sables du désert. Le Nil boit alors goulûment ses rayons qui lui font oublier la fraîcheur de la nuit.

 

DSC02584.JPG

Les humains s'activent et griffent de leurs frêles esquifs les eaux du Nil pour aller faire moisson d'herbes pour leurs animaux de bât. Car en ce pays régit par les dieux  l'énergie est encore exclusivement humaine ou animale.

 

 

DSC02587.JPG

De ces flots placides et nourriciers l'homme tire sa subsistance...

 

 

DSC02597.JPG

Eole en ce pays est rarement violent et jamais de mémoire d'Osiris on n'y a vu une chaloupe chavirer !

 

 

DSC02624.JPG

Au crépuscule la nuit semble lentement monter des eaux ténébreuses du Nil 

 

DSC02867.JPG

La nuit installée, le Nil disparaît et l'on croit naviguer en état d'apesanteur eu milieu de la voie lactée...

 

A suivre....

   ******** 

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons dont la dernière "Reprends la barre! "qui est un spam  qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur 

DEEZER 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical 

OLD NUT

 

Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder) 

 

Texte & Photos ulysse

 

 

09:18 Publié dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : egypte, nil, aton, osiris

16/10/2015

Souvenirs d'Egypte -2 - Au fil du Nil....

DSC02604.JPG

Six heures de matin, Aton s'en revient de son périple nocturne et illumine peu à peu  les rives du Nil. Les inflorescences des roseaux sont comme des flammèches  virevoltant au dessus du fleuve !

 

DSC02444.JPG

 Une bande d'oiseaux remontent le fleuve à la recherche de leur petit-déjeuner !

 

 

IMG_2992.JPG

Partout les hommes ouvrent leurs échoppes: en cet Eden il faut malgré tout travailler pour vivre ! 

 

 

egypte,nil,louxor,assouan

Et le trafic des bateaux s'active entre les deux rives, l'homme n'ayant pas osé jeter de ponts sur ce fleuve, don des divinités !

 

 

egypte,nil,louxor,assouan

Leur ballet incessant a la grâce des plus belles chorégraphies du monde !

 

IMG_2492.JPG

Le  soir venu, les dernières felouques rentrent au port à la lumière des braseros qu'Aton a allumé dans les nuées !

 

egypte,nil,louxor,assouan

Ne restent alors que quelques barques de pêcheurs qui se serviront des étoiles comme appâts pour pêcher !

  ******** 

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter les chansons que j'ai composées  qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur 

DEEZER 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical 

OLD NUT

 

Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder) 

 

 

Texte @ Photos Ulysse

Souvenirs d’Egypte - 1 – Un rêve foudroyé

Aujourd'hui je reprends le récit de mes pérégrinations à travers l'Egypte, du lac Nasser en descendant le Nil, à travers les déserts et leurs oasis....J'espère que vous apprécierez le voyage!

egypte,isis,osiris,jésus,lac nasser

L'Egypte est un don d'Hâpy dieu du nil et d'Aton dieu du soleil, rêve foudroyé des pharaons, aujourd’hui piétinée par des hordes de touristes pour qui notre étoile n’est qu’une énorme chaudière thermonucléaire.

 

egypte,isis,osiris,jésus,lac nasser

Pourtant, notre civilisation plonge ses racines ici: Jésus est le frère d’Osiris, Marie la sœur d’Isis et les temples grecs et romains ne sont que de pâles répliques des temples égyptiens.

 

egypte,isis,osiris,jésus,lac nasser

Les Egyptiens contemporains ont offert au soleil un grandiose miroir: le lac Nasser, pour se faire pardonner de l’avoir abandonné! Mais le barrage prive le Nil de ses crues bienfaitrices. Et le sel de la mer remonte par capillarité rongeant les terres autrefois fertiles.  

  ******** 

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter les chansons que j'ai composées  qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur 

DEEZER 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical 

OLD NUT

 

Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder) 

Texte & Photos Ulysse

10/10/2015

A la découverte de Karukera -10- Le Moule et la pointe de la Grande Vigie

Reprise d'archive
grande vigie,brousse,surf,chouchen

Pour la dernière semaine de notre séjour, nous avons choisi de jeter l’ancre au Moule, l’une des plus vieilles communes de Karukera, située sur la façade atlantique de  Grande-Terre. Son nom est une déformation de «môle» (jetée) et, de fait, elle abrite le seul port de la côte atlantique.

Au début du 18e siècle, le Moule est devenu le lieu de résidence de l’aristocratie coloniale, ce qui explique la présence d’une imposante église de style néoclassique. Malgré les nombreuses catastrophes qui l’ont affectée (incendie, tremblement de terre, cyclone) cette ville  possède encore un important patrimoine architectural. On y trouve également la dernière usine à sucre de la Guadeloupe continentale, l’Usine de Gardel.

 

grande vigie,brousse,surf,chouchen

Dans tous les villages de l’île on trouve immanquablement, soit une rue « Victor Schoelcher » en l’honneur de l’homme qui a fait abolir définitivement l’esclavage en France en 1848 (rappelons que les révolutionnaires de 1789 l’avaient une première fois aboli, mais celui-ci fut rétabli par l’infâme Napoléon) soit une statue de Louis Delgrès.

D’origine martiniquaise, ce colonel de l’armée française, fervent défenseur de la République, se révolta contre la restauration de l’esclavage par le tyran corse . Assiégé, il se fit sauter dans un fort à Matouba avec 300 de ses compatriotes  en criant « Plutôt la mort que l’esclavage ». Mais nos livres d’histoire célèbrent Napoléon, qui a pourtant mis l’Europe a feu et à sang et ruiné la France et  ignorent Louis Delgrès qui est mort pour l’égalité et la liberté.

 

grande vigie,brousse,surf,chouchen

En arrivant au Moule, notre priorité est de faire le marché. Pour une raison utilitaire d’abord, car il nous faut remplir frigidaire et placards, vu que nos estomacs, comme la nature, ont horreur du vide. Mais aussi pour le plaisir car cela nous permet de nous plonger dans l’ambiance locale, de humer l’atmosphère du lieu, de se frotter – innocemment – aux doudous, de s’enivrer des senteurs d’épices, de s’esbaudir devant les formes et couleurs étonnantes des fruits et légumes du crû.

 

grande vigie,brousse,surf,chouchen

Aujourd’hui, pour le dîner nous avons prévu du « Brousse » cet étonnant et délicieux poisson dont je vous ai déjà parlé qui est recouvert d’une « cotte de maille » et que les pêcheurs dépouillent en un seul geste avec une étonnante dextérité (poissons à droite de la photo).

 

grande vigie,brousse,surf,chouchen

Les lecteurs et lectrices de mon blog qui voient régulièrement mon ami Gibus suspendu à des lianes, ou bien en haut d’un sommet ou d’un cocotier pourraient s’imaginer qu’il est infatigable et qu’il ne se repose jamais. Et bien détrompez vous ! En tous lieux et par tous les temps, qu’il vente, qu’il neige ou que la terre tremble, il fait une sieste « post-déjeuner » qui lui permet de refaire le plein d’énergie ! Et n’allez pas penser qu’il somnole sous l’effet du « Ti’Punch », car le Ti’Punch ça réveille, ça n’endort pas !

 

grande vigie,brousse,surf,chouchen

Nous passons le reste de l’après midi à nous balader le long de la côte balayée par les Alizés. Le soir venu les rayons du soleil couchant illumine les nuages et l’écume des vagues. Ce qui m’amène à me poser une question : comment de l’eau aussi bleue peut-elle produire une écume aussi blanche ?

 

grande vigie,brousse,surf,chouchen

Les Alizés soufflant en permanence, la côte est appréciée des amateurs de surf qui viennent chevaucher les vagues. Même les débutants, plus souvent dans l’eau que sur leur planche,  y prennent plaisir car l’eau est à 27° !

 

grande vigie,brousse,surf,chouchen

Le soir venu, nous nous rendons au marché nocturne (aux Antilles il fait nuit à six heures !) pour y acheter des épices pour assaisonner les « brousses » achetés le matin. Nous y  flânons et nous imprégnons de l’âme de ce pays si coloré  et si chaleureux.

 

grande vigie,brousse,surf,chouchen

Le lendemain nous partons explorer le nord de Grande Terre du côté de la Grande Vigie et commençons par jeter un œil à la pointe de la Petite Tortue.

 

grande vigie,brousse,surf,chouchen

Puis nous allons piquer une tête dans le lagon de la Porte d’Enfer, aux eaux plutôt agitées.  Il faut prendre garde à ne pas se faire drosser contre les bancs de calcaire acérés qui garnissent son pourtour.

 

grande vigie,brousse,surf,chouchen

 Mais l’eau y est si belle et translucide ! Comment résister !  Au demeurant, peut être que son nom lui vient de ces baigneurs orgueilleux, trop sûrs d’eux, qui s’y sont noyés et ont filé tout droit en enfer, l’orgueil étant un péché mortel !

 

grande vigie,brousse,surf,chouchen

Empruntant le sentier côtier, nous nous rendons au « trou de madame Coco ». L’origine de ce nom fait l’objet de diverses légendes absurdes mettant en scène le diable et des sorcières, que reprennent complaisamment les guides touristiques. La vérité est plus triviale . Ce site s’appelle ainsi car dans les années 1930 une paysanne qui vivait à proximité venait chaque fin d’après midi, après la traite des vaches,  contempler la mer s’engouffrer dans cette grotte en y dégustant une glace au coco. Nous tenons cette histoire de Mr Damoiseau que nous avons rencontré au Moule, qui la tient lui même de Mr Bologne auquel Mr Montebello l’aurait raconté….

 

grande vigie,brousse,surf,chouchen

Poursuivant notre chemin, nous apercevons soudain au pied de la falaise un cheval marin qui a dû se libérer de l’attelage du char de Neptune. Il n’est pas étonnant que le dieu des mers ait préféré abandonner la Méditerranée pour gagner l’Atlantique, vu que notre « Mare Nostrum » devient peu à peu un cloaque infâme.

 

grande vigie,brousse,surf,chouchen

Au loin nous découvrons le rocher du Piton. Combien de siècles tiendra-t-il encore face à l’assaut des vagues ? Le sentier suit ainsi sur des kilomètres une côte rocheuse qui donne à cette région une allure de Bretagne antillaise, à ceci près que l’on n’ y sert pas, dieu merci, du chouchen, mais du Ti’ Punch!grande vigie,brousse,surf,chouchen

 

  ******** 

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter les chansons que j'ai composées  qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur 

DEEZER 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical 

OLD NUT

Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder) 

 

TEXTE & PHOTOS ULYSSE (sauf une Buffler)


 

03/10/2015

A la découverte de Karukera - 9 - La chute Moreau

 Reprise d'archive

chute moreau,karukera,rika zaraï,bain de siège

Au fil de mon reportage sur Karukera,  nous avons  visité les plus belles chutes de cette île qui n’en manquent pas. Ainsi Trois cornes, Matouba, Acomat, Galion  et les chutes du Carbet n’ont plus de secret pour vous. Mais j’ai gardé la plus impressionnante, la plus majestueuse mais aussi la plus difficile d’accès  pour la fin: la chute Moreau qui fait 145 mètres de haut, soit près de trois fois la hauteur des chutes du Niagara (52m) et une  fois et demi celles d’Iguazu au Brésil (102m) ou de Victoria au Zimbabwe (108m).

chute moreau,karukera,rika zaraï,bain de siège

Mais comme je le disais, cette chute là se mérite ! Il faut grimper 300 mètres de dénivelé sur un « brouillon » de sentier boueux qui traverse sept fois la rivière Racoon sans aucun passage à gué ! Autant dire qu’il ne faut pas y aller avec des chaussures de frimeur pour club de gym à « Bobos », mais de bonnes vieilles godasses  tout-terrain  qui ne craignent pas l’eau !

 chute moreau,karukera,rika zaraï,bain de siège

Il faut avoir aussi un bon sens de l’équilibre car les rochers qui tapissent le fond des rivières ont rarement la bonne idée d’être plats. A vrai dire, il n’ y a pas d’autre risque que de se retrouver avec le cul mouillé pour le reste de la randonnée, ce qui, avec les 25° ambiants, est supportable . Mais bon,  c’est une futile affaire d’amour propre, on se sent toujours humilié à se retrouver le cul par terre (en l’occurrence dans l’eau) les quatre fers en l’air ! Certes, on  peut la jouer « british » et déclarer dans ce cas que l’on est un adepte de Rika Zaraï mais on ne trompe personne !

 chute moreau,karukera,rika zaraï,bain de siègeCe parcours est le plus beau et le plus sauvage que l’on puisse faire dans la forêt guadeloupéenne d’autant, qu’il n’y pas beaucoup d’affluence vu la configuration du "prétendu" chemin.

chute moreau,karukera,rika zaraï,bain de siège

Des arbres abattus semblent nous inviter à traverser la rivière Racoon sur leurs troncs. Mais nous  préférons garder les pieds sur terre ou plutôt dans l’eau, car en cas de chute  le « Samu » aurait du mal à se frayer un chemin jusqu’ici.

chute moreau,karukera,rika zaraï,bain de siègeAprès avoir escaladé un chaos rocheux, nous découvrons la Chute Moreau dont Gibus, campé à son pied, vous donne l' échelle, que ne permet pas de restituer la photo. Le spectacle est effectivement grandiose et justifie les bains de pieds et de boue répétés pour y arriver !

 

chute moreau,karukera,rika zaraï,bain de siège

Nous sacrifions bien évidemment à la tradition du bain, en évitant soigneusement  de nous mettre sous le jet car nous risquerions d’en sortir la tête plate !

chute moreau,karukera,rika zaraï,bain de siège

Enchantés, exaltés, revigorés nous prenons le chemin du retour avec le sentiment d’évoluer dans une matrice végétale tant est dense la végétation qui nous entoure. Débarrassés de tout appareillage mécanique ou artificiel, nous retrouvons ce sentiment oublié par l’homme moderne d’être des enfants de la terre .

chute moreau,karukera,rika zaraï,bain de siège

Cette terre dresse autour de nous une cathédrale végétale où nous vient l’envie de prier, non pas pour implorer le dieu barbu psycho rigide des religions dites révélées,  mais pour souhaiter que cette beauté soit à jamais préservée car, ici, nous avons l’intuition que si elle disparaissait l’homme signerait son arrêt de mort .

chute moreau,karukera,rika zaraï,bain de siège

Et, le temps de notre retour, je vous laisse en silence contempler quelques manifestations de cette incommensurable et indicible  beauté.

chute moreau,karukera,rika zaraï,bain de siège

 

chute moreau,karukera,rika zaraï,bain de siège

 

chute moreau,karukera,rika zaraï,bain de siège

 

chute moreau,karukera,rika zaraï,bain de siège

******** 

Je vous invite à aller écouter les chansons que j'ai composées et qui sont diffusées sous mon nom d'artiste OLD NUT sur 

DEEZER 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical 

OLD NUT

Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder) 

 

Texte & Photos Ulysse