suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/11/2015

Souvenirs d'Egypte - Le désert blanc (1ère partie)

désert blanc,égypte,craie,érosion

Quittant l'oasis de Farafra, nous nous dirigeons vers le désert Blanc, l'un des plus fascinants déserts du monde qui ressemble par endroits à un paysage de neige alors qu'il fait 35° à l'ombre...quand il y a de l'ombre ! 

 

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

Ces étendues d'un blanc immaculé résultent de dépôts de craie laissés par une ancienne mer qui occupait les lieux il y a près de 70 millions d'années. Le sable qui recouvre par endroits le plateau de craie est apporté par les tempêtes de sable qui soufflent périodiquement dans ces lieux

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

L'érosion a attaqué le plateau en éliminant les parties les plus tendres créant de gigantesques monticules isolés appelés " inselbergs " qui surgissent d'un océan de sable. 

 

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

Nous partons à la découverte de quelques uns des sites les plus étonnants créés par l'érosion. 

 

désert blanc,égypte,craie,érosionJe laisse à votre imagination le soin de leur donner des noms....

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

 Ce paysage minéral immuable instille en nous paix et sérénité.....

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

Les traces qu'y laissent les rares hommes qui s'y aventurent sont vite balayées par le vent....

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

 

désert blanc,égypte,craie,érosion

 A suivre.....

 

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons, notamment mes deux dernières que je chante avec ma petite fille Emilie "Gaïa Blues" et "Un monde meilleur"qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur

DEEZER

Vous pouvez aussi écouter mes chansons plus anciennes sur mon nouveau blog musical

OLD NUT

 

Texte @ Photos Ulysse

14/11/2015

Souvenirs d'Egypte - 6 - A travers les déserts de l'ouest : l'oasis de Dakhla

 (Reprise d'archive)

 

Il n' y a pas de mots pour qualifier l'horreur barbare qui a frappé notre pays, mais ceux qui ont commis ces actes ne nous feront jamais renoncer à nos valeurs qui prônent l'égalité , la fraternité et la liberté 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

Nous nous levons en même temps qu'Aton pour admirer la course de ses rayons qui escaladent les pentes du Jabal  Abü Turtür.

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeronAvec son retour, la vie reprend dans l'oasis. A chaque coin de rue les artisans et agriculteurs viennent vendre leur production ou des objets de leur fabrication. C'est sans doute l'un des derniers endroits du monde où l'on ne trouve pas du "made in China" et cela contribue grandement au dépaysement ! 

 

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeronLes étals d'épices de l'orient sont pour moi bien plus fascinants que les boutiques parisiennes de produits de luxe où les cohortes de touristes du monde entier pourtant se précipitent. Ils sont la promesse de délices ennivrants préparés par ce chaleureux peuple du désert.   

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

Nous traversons l'oasis de Dakhla vers le nord pour aller visiter le village médiéval d'El Ksar - aujourd'hui quasiment déserté - que domine le minaret de son antique mosquée. Tout ici a été construit en briques de terre crue séchées au soleil, que la rareté des pluies a épargnées. Sous un climat humide ce village aurait depuis longtemps disparu. 

 

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

La lumière du désert irradie les yeux d'une jeune fille  que l'on croise dans l'une de ses ruelles. A quoi pense-t-elle, cette jolie "prisonnière du désert" en nous voyant avec nos lunettes de soleil et nos A.P.N, sorte d'extra-terrestres venus d'un autre monde ?

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeronCette antique meule n'a plus depuis longtemps de grains à moudre mais d'autres, semblables à celle-ci, fonctionnent encore dans l'oasis.

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

Il en est de même pour ce vieux pressoir .

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

Un forgeron entretient le dernier foyer du village, noble fils de Vulcain dompteur de feu et maître de l'acier.

 

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

Il effectue devant nous ces gestes antiques qui ont permis à l'humanité de développer des civilisations prestigieuses dont l'Egypte est l'un des berceaux.

 

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

Mais les travaux quotidiens accomplis par les femmes ne sont pas moins nobles, car que vaudrait une vie sans festin?

 

égypte,dakhla,el ksar,forgeron

Notre visite hélas se termine et nous reprenons la route en direction de l'oasis de Farafra.

A suivre....

******

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur

DEEZER

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical

OLD NUT

 

( Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder) 

Texte & Photos Ulysse

31/10/2015

Souvenirs d'Egypte -4- A travers les déserts de l'Ouest

 

 Reprise d'archive 

DSC03294.JPG

 

Nous quittons le Nil pour entamer la traversée des déserts de l'Ouest Egyptien. Partant de Louxor, nous nous engageons dans le désert As Sahra al Gharbiyah, en direction de l'oasis Al Kharga. La route déroule son ruban de bitume dans un océan de sable qu'une tempête peut rompre à tout moment.

 

egypte

Les déserts, où qu'ils soient, ne sont jamais monotones. On y trouve une infinie variété de reliefs et de nuances de couleurs. Le ciel et l'espace s'y offrent à nous sans limite et amplifient notre conscience et notre sentiment d'exister.

 

egypte

Soudain sur une butte surgit le Ksar El Ghoueita édifié au temps de Darius 1er, le grand roi perse qui envahit et règna brièvement sur l'Egypte à la fin du Vème siècle avant J.C.

 

 

egypte

C'est un instant magique que de visiter ces temples témoins de la grandeur passée d'une civilisation, protégés par leur éloignement des hordes de touristes. la solitude et le silence sont propices à un dialogue intime et secret avec ceux qui les ont bâtis et ont vécu en ces lieux.

 

 

egypte

Approchant de l'oasis d'Al Kharga, la piste est bordée par d'étonnants tapis verts de cultures, nées de l'eau qui coule secrètement dans le sous-sol. Cette eau si précieuse vient de l'Afrique Centrale et affleure ici après un périple de plusieurs milliers de kilomètres. Hérodote a baptisé cette oasis "l'île des bienheureux" du fait de cette eau abondante qui a permis aux hommes de s'y établir depuis l'antiquité.

 

 

egypte

Sur l'une des collines bordant l'oasis s'élèvent les ruines de l'ancienne nécropole copte d'Al Bagawat utilisée entre les IVème et VIIème siècles.

 

 

egypte

Le plafond de l'une des chapelles funéraires est ornée d'une fresque représentant l'arche de Noé. La barque est égyptienne et porte un édifice à colonnes. L'Egypte est une terre étonnante qui au cours de son histoire millénaire a  vu le brassage de multiples cultures et croyances.

 

 

egypte

Le soir tombe et nous allons assister au coucher du soleil au coeur  des ruines de l'ancienne forteresse d'El Deir bâtie par les romains au IIIème siècle. Ces ruines nous rappellent que les civilisations, même les plus puissantes sont mortelles. La notre, si arrogante et fière de ses technologies souvent destructrices, pourrait connaître un jour le même sort...

 

A suivre....

    ******** 

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons dont la dernière "Reprends la barre! "qui est un spam  qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur 

DEEZER 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical 

OLD NUT

 

Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder) 

 

Texte & Photos ulysse

 

09:40 Publié dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : egypte

24/10/2015

Souvenirs d'Egypte - 3 - Au fil du Nil (suite)

 

REPRISE D'ARCHIVE

DSC03126.JPG

Aton, une fois de plus, daigne revenir de son périple nocturne et émerge lentement des sables du désert. Le Nil boit alors goulûment ses rayons qui lui font oublier la fraîcheur de la nuit.

 

DSC02584.JPG

Les humains s'activent et griffent de leurs frêles esquifs les eaux du Nil pour aller faire moisson d'herbes pour leurs animaux de bât. Car en ce pays régit par les dieux  l'énergie est encore exclusivement humaine ou animale.

 

 

DSC02587.JPG

De ces flots placides et nourriciers l'homme tire sa subsistance...

 

 

DSC02597.JPG

Eole en ce pays est rarement violent et jamais de mémoire d'Osiris on n'y a vu une chaloupe chavirer !

 

 

DSC02624.JPG

Au crépuscule la nuit semble lentement monter des eaux ténébreuses du Nil 

 

DSC02867.JPG

La nuit installée, le Nil disparaît et l'on croit naviguer en état d'apesanteur eu milieu de la voie lactée...

 

A suivre....

   ******** 

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter mes chansons dont la dernière "Reprends la barre! "qui est un spam  qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur 

DEEZER 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical 

OLD NUT

 

Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder) 

 

Texte & Photos ulysse

 

 

09:18 Publié dans Voyage/Tourisme | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : egypte, nil, aton, osiris

16/10/2015

Souvenirs d'Egypte -2 - Au fil du Nil....

DSC02604.JPG

Six heures de matin, Aton s'en revient de son périple nocturne et illumine peu à peu  les rives du Nil. Les inflorescences des roseaux sont comme des flammèches  virevoltant au dessus du fleuve !

 

DSC02444.JPG

 Une bande d'oiseaux remontent le fleuve à la recherche de leur petit-déjeuner !

 

 

IMG_2992.JPG

Partout les hommes ouvrent leurs échoppes: en cet Eden il faut malgré tout travailler pour vivre ! 

 

 

egypte,nil,louxor,assouan

Et le trafic des bateaux s'active entre les deux rives, l'homme n'ayant pas osé jeter de ponts sur ce fleuve, don des divinités !

 

 

egypte,nil,louxor,assouan

Leur ballet incessant a la grâce des plus belles chorégraphies du monde !

 

IMG_2492.JPG

Le  soir venu, les dernières felouques rentrent au port à la lumière des braseros qu'Aton a allumé dans les nuées !

 

egypte,nil,louxor,assouan

Ne restent alors que quelques barques de pêcheurs qui se serviront des étoiles comme appâts pour pêcher !

  ******** 

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter les chansons que j'ai composées  qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur 

DEEZER 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical 

OLD NUT

 

Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder) 

 

 

Texte @ Photos Ulysse

Souvenirs d’Egypte - 1 – Un rêve foudroyé

Aujourd'hui je reprends le récit de mes pérégrinations à travers l'Egypte, du lac Nasser en descendant le Nil, à travers les déserts et leurs oasis....J'espère que vous apprécierez le voyage!

egypte,isis,osiris,jésus,lac nasser

L'Egypte est un don d'Hâpy dieu du nil et d'Aton dieu du soleil, rêve foudroyé des pharaons, aujourd’hui piétinée par des hordes de touristes pour qui notre étoile n’est qu’une énorme chaudière thermonucléaire.

 

egypte,isis,osiris,jésus,lac nasser

Pourtant, notre civilisation plonge ses racines ici: Jésus est le frère d’Osiris, Marie la sœur d’Isis et les temples grecs et romains ne sont que de pâles répliques des temples égyptiens.

 

egypte,isis,osiris,jésus,lac nasser

Les Egyptiens contemporains ont offert au soleil un grandiose miroir: le lac Nasser, pour se faire pardonner de l’avoir abandonné! Mais le barrage prive le Nil de ses crues bienfaitrices. Et le sel de la mer remonte par capillarité rongeant les terres autrefois fertiles.  

  ******** 

Si vous appréciez ce blog je vous invite à aller écouter les chansons que j'ai composées  qui sont diffusées sous mon nom d'artiste "OLD NUT" sur 

DEEZER 

Vous pouvez aussi les écouter sur mon nouveau blog musical 

OLD NUT

 

Cliquez sur les mots "Deezer" ou "Old Nut" pour y accéder) 

Texte & Photos Ulysse

01/08/2015

Dans les souks de Louxor....(reprise d'archive)

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09797.JPG

Baguenauder dans les ruelles des souks de Louxor c'est, pour un occidental, remonter le temps. Un temps où les voitures ne polluaient pas les villes et ne menacaient pas à chaque instant le vie des passants. Un temps où les gens déambulaient en prenant le temps de se saluer, de s'enquérir de la famille et de la marche des affaires, où la convivialité l'emportait sur l'indifférence.

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09762.JPG

Et puis il y a les devantures des échoppes comme autant de cavernes d'Ali Baba offrant à nos yeux ébahis tout ce que la terre fertile et les eaux du Nil offrent sans compter à ce peuple ingénieux et travailleur. 

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09739.JPG

Cette générosité du sol et de l'eau se retrouve dans le tempérament des Egyptiens ouverts et chaleureux avec les étrangers.

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09757.JPG

Dans les rues les effluves de l'encens renforcent votre sentiment d'être dans un conte des mille et une nuits.

 

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09774.JPG

Un fabricant de narguilés répète avec calme et sérénité des gestes séculaires qui permettront aux hommes de vivre leurs rêves dans des volutes de fumée.

 

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09789.JPG

Des marchands ambulants sillonnent les ruelles qui offrent au passant ainsi qu'à leurs montures de quoi apaiser leur faim ou leur soif

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09776.JPG

Il faut dire que la force animale remplace ici avantageusement la force mécanique, ce que dans nos pays énergivores nous récouvrirons peut être un jour contraints et forcés lorsque nos pompes à essence seront, comme nos nappes phréatiques, asséchées.

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00202.JPG

Après avoir déambulé dans la frénésie du jour, il faut y revenir à la nuit tombée lorsque les clients se font plus rares et que les commerçants peuvent alors s'abandonner à leurs rêves et méditations.

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00210.JPG

Le thé à la menthe est l'un des piliers de la culture arabe, facteur fondamental d'échange et de convivialité. C'est sans doute le second fleuve d'Egypte après le Nil ...

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00208-1.JPG

Après le thé à la menthe, viennent les épices innombrables qui magnifient la cuisine orientale et ornent de leurs couleurs bariolées les étals des échoppes.

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09628.JPG

Ici l'affamé ou l'assoiffé vit sans stress car il sait que même au coeur de la nuit il trouvera toujours une épicerie ouverte.

 

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09714.JPG

Quand aux gourmands, c'est un pays qu'il leur faut fuir car on ne saurait résister aux tentations des patisseries orientales qui marrient la douceur et la saveur des dattes et du miel .

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09615.JPG

Et puis ce peuple cordial et volubile aime par dessous tout le soir se livrer au plaisir de la conversation que nous avons chez nous pendu haut et court aux branches de nos antennes de télévision.

 

******

 

 C'est la période des vacances et vous allez bientôt vous retrouver à coincer la « bulle » quelque part dans un jardin, sur une plage ou au bord d’un ruisseau, votre MP 3 collé sur les oreilles, car c’est connu la musique adoucit les mœurs et vu l’état du monde vous avez bien besoin que vos mœurs soient apaisées ! Pourquoi ne pas y mettre quelques chansons de mon cru qui figurent dans mon dernier album "Ti Punch" et qui vous emmèneront aux Antilles, lieu éminemment dépaysant ! Vous pourrez ainsi écouter la complainte du coupeur de canne,  vous laisser bercer par la langueur de Marie-Galante, sentir les envoutantes effluves du Ti’ Punch ou écouter la sensuelle histoire du Bernard-l’hermite….. 

C’est sur Deezer (cliquez sur Deezer) ou Itunes….

Vous y trouverez aussi mes autres albums "Bidochon dream " et "Jennifer" (cliquez sur le titre) Vous pouvez également vous tenir au courant de la parution de mes prochains albums en vous inscrivant sur ce nouveau blog Old Nut Zimbalam 

 

Texte & photos Ulysse

27/07/2015

Souvenirs d'Egypte : le temple de Karnak

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00407.JPG

Le nom antique de Karnak, Ipet Sout, signifiait « centre du monde », ce lieu ou le dieu suprême Amon a créé tous les êtres et les choses. Amon, qui cumulait aussi la fonction du dieu solaire Ré était le garant de la survie de l'univers qu'il avait créé et donc du royaume sur lequel régnait son « fils bien aimé » : Pharaon .

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00493.JPG

Les spinx du « dromos » (entrée du temple) occidental ont un corps de lion (symbole de royauté) et une tête de bélier (animal emblématique du dieu Amon symbolisant la force physique et la fécondité). Entres les pattes des sphinxs est blotti pharon, fils du dieu Amon. Le culte rendu dans le temple à Amon-Ré favorisait la pérennité du monde et le maintien de la vérité de l'ordre et de la justice. Un clergé très hiérarchisé était au service du dieu et résidait dans le temple. Nul ne pénétrait dans le temple s'il n'était pas prêtre. Ce clergé procédait à des cérémonies mystérieuses respectant un rituel précis et complexe afin d'assurer le bon fonctionnement de l'univers Le temple possédait un immense domaine agricole qui occupait près de 80.000personnes à son apogée, au temps de Ramsès III (environ 1200 avant J-C)

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00515.JPG

Les premiers édifices du temple furent édifiés aux alentours de l'an 2000 avant J-C et pendant plus de vingt siècles les Pharons successifs vont agrandir et embellir le Temple, démolissant parfois les bâtiments de leurs prédecesseurs pour en construire de nouveaux

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00525.JPG

On ne peut que rester bouche bêe devant l'impressionnante salle hypostile avec ses colonnes de 25m, impressionnante forêt de payrus et de lotus géants symbolisant la force de vie dont les racines plongeaient dans la nappe d'eau souterraine (noun) supposée baigner le monde et d'où sortait le Nil et dont les coroles touchaient le ciel, symbolisé par un plafond peint en bleu aujourd'hui disparu.

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00496.JPG

De même la seule colonne qui reste du kiosque de Taharqua donne une petite idée des dimensions phénoménales de ce temple

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00507.JPG

De tous cotés des portiques conduisent à des cours ou trônent de gigantesques statues de pharaons ou de divinités

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00536.JPG

Une obélisque rescapée du passage des siècles se dresse vers le ciel, émouvant défi de cette civilisation qui se croyait,comme la notre, immortelle et qui a subi le sort que nous subirons un jour.

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00561.JPG

Des colonnades de dimension plus modeste en forme de Lotus témoignent du souci d'harmonie et d'élégance de cette civilisation extrêmement raffinée. Raffinement que l'on retrouve dans ces magnifiques gravures qui figurent dans la salle dit du « jardin botanique »

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00562.JPG

De même la puissance et le réalisme impressionne dans cette étonnante représentation de la terrible déesse Sekmet à tête de lionne qui présente une incongruité anatomique !

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00587.JPG

Certains préfèreront la douceur qui émane de cette représentation du dieu Osiris tenant des lotus dans sa main accompagné de sa soeur-épouse, la déesse Isis, attendant Pharaon au seuil de la mort. Qui aurait peur de mourir s'il savait être accueilli de pareille manière ?

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00589.JPG

Là s'achève notre visite, laissons la nuit recouvrir de son manteau étoilé les merveilles et les nombreux mystères de cette fascinante civilisation.

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00486.JPG

 C'est la période des vacances et vous allez bientôt vous retrouver à coincer la « bulle » quelque part dans un jardin, sur une plage ou au bord d’un ruisseau, votre MP 3 collé sur les oreilles, car c’est connu la musique adoucit les mœurs et vu l’état du monde vous avez bien besoin que vos mœurs soient apaisées ! Pourquoi ne pas y mettre quelques chansons de mon cru qui figurent dans mon dernier album "Ti Punch" et qui vous emmèneront aux Antilles, lieu éminemment dépaysant ! Vous pourrez ainsi écouter la complainte du coupeur de canne,  vous laisser bercer par la langueur de Marie-Galante, sentir les envoutantes effluves du Ti’ Punch ou écouter la sensuelle histoire du Bernard-l’hermite…..

 

C’est sur Deezer (cliquez sur le nom) ou Itunes….

 

PS Vous y trouverez aussi mes autres albums "Bidochon dream " et "Jennifer" (cliquez sur le titre) Vous pouvez également vous tenir au courant de la parution de mes prochains albums en vous inscrivant sur ce nouveau blog Old Nut Zimbalam 

 

 

Texte & photos Ulysse

04/07/2015

Souvenirs d'Egypte : la vie quotidienne (Reprise d'archive)

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00124.JPG Laissons de coté pour cette fois l'Egypte pharaonique pour nous intéresser à l'Egypte contemporaine. En dehors du Caire, super mégalopole de 22 millions d'habitants (près de 30% de la population égyptienne) et d'Alexandrie (4 millions d'habitants) dont le rythme et le mode de vie n'ont rien à envier aux autres mégalopoles, le mode de vie en Egypte est rural et n'a guère varié depuis le temps des pharaons, si ce n'est quelques signes de modernité qui sont comme autant d'incongruités dans un paysage qui semble intemporel. 

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09814.JPG

 Ainsi les rubans d'asphalte de quelques routes relient-ils des villages dont les matériaux et le style de construction n'ont pas changé depuis des millénaires. Certes quelques voitures les empruntent mais on y voit plus souvent des charrettes attelées qui servent de moyens de transport en tous genre.

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00066-1.JPGLa fée électricité à disséminé dans la campagne ses immenses pylones mais c'est le plus souvent à main et à dos d'homme que les travaux des champs sont accomplis.

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00297.JPG Si les américains ont en moyenne trois  voitures par foyer, les foyers ruraux égyptiens ont quant à eux au moins deux ânes, ce qui en fait des terriens exemplaires en matière de pollution et plutôt que d'y voir un signe d'archaïsme, il faut à mon avis les considérer comme avant-gardistes !

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00076.JPG

Quant le paysan égyptien sacrifie au besoin de modernité, il troque son âne pour une moto.

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00298.JPGOu, pour les plus fortunés d'entre eux, pour une antique Peugeot, signe ultime de réussite sociale !

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00084.JPGD'autres signes de modernité s'imposent aussi dans les petits villages et qui sont à mes yeux moins sympathiques, telles que ces enseignes de Coca-cola symbole désuet d'une Amérique conquérante. Mais pour ne pas vous quitter sur une image "déprimante" je vous convie une nouvelle fois à vous laisser porter par le Nil qui continuera de couler quand les sources de Coca cola seront taries !

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09929.JPG

 

 *********

 

C'est la période des vacances et vous allez bientôt vous retrouver à coincer la « bulle » quelque part dans un jardin, sur une plage ou au bord d’un ruisseau, votre MP 3 collé sur les oreilles, car c’est connu la musique adoucit les mœurs et vu l’état du monde vous avez bien besoin que vos mœurs soient apaisées ! Pourquoi ne pas y mettre quelques chansons de mon cru qui figurent dans mon dernier album "Ti Punch" et qui vous emmèneront aux Antilles, lieu éminemment dépaysant ! Vous pourrez ainsi écouter la complainte du coupeur de canne,  vous laisser bercer par la langueur de Marie-Galante, sentir les envoutantes effluves du Ti’ Punch ou écouter la sensuelle histoire du bernard-l’hermite…..

 

C’est sur Deezer (cliquez sur le nom) ou Itunes….

 

PS Vous y trouverez aussi mes autres albums "Bidochon dream " et "Jennifer" (cliquez sur le titre) Vous pouvez également vous tenir au courant de la parution de mes prochains albums en vous inscrivant sur ce nouveau blog Old Nut Zimbalam 

 

Texte et Photos Ulysse

29/06/2015

Souvenirs d'Egypte : Medinet Habou et le Ramasseum (reprise d'archive)

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00392.JPG

C'est sur le site sacré de Medinet Habou que Ramsès III, pharaon de la Xxème dynastie qui règna auXIIème siècle avant JC, fit construire ce monumental temple funéraire sur la rive ouest du Nil en face de Thèbes ( l'actuelle Louxor)

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09825.JPG

Le fantastique portique qui accueille le visiteur est à l'échelle de l'immense enfilade des différents salles et des différentes cours qui offrent une perspective vertigineuse. Le temple dans on état originel couvrait huit hectares et 62.500 prisonniers de guerre travaillaient à son service.

 

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09831.JPG

Dans ce temple les colonnades et de nombreux bas reliefs ont conservé les peintures qui ornaient leurs motifs à l'origine.

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09843.JPG

En déambulant dans les salles, on croise ainsi les effigies des dieux et des pharaons, fabuleuse bande dessinée en trois dimensions.

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09842.JPG

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09854.JPG

Ce visage de pharaon apportant des offrandes au dieu Osiris nous fascine par sa fraicheur, la vie semblant encore l'habiter.

 

 

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09847.JPG

 

 

Le dieu condor orne le dessous des portiques, semblant porter sur ses ailes  les énormes blocs de pierre. Nous lui faisons quelques offrandes afin qu'il daigne nous prendre sur son dos et nous transporter vers le Ramasseum situé non loin de là.

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC00304.JPG

Ce temple funéraire fut construit en l'honneur de Ramsès II. Il est aujourd'hui malheureusement très délabré ayant servi de carrière depuis l'antiquité.

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09869.JPG

Les débris d'une statue colossale de ramsès II, aujourd'hui couchée, mais qui pesait environ 1000 tonnes, donne une idée de l'importance du temple. Il laisse songeur sur les technologies utilisées par les égyptiens pour sculpter, transporter et dresser de telles oeuvres. Aucune illustration n'a jamais été trouvée qui nous renseigne sur ces techniques et les hypothèses des experts sont nombreuses faisant intervenir poulies, rondins de bois, pentes inclinées etc sans vraiment apporter de réponse tout à fait satisfaisante.

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09885.JPG

La beauté du temple est magnifiée par le coucher du soleil qui drape ce lieu de mystère et nous invite à méditer sur l'aspect éphémère des civilisations, quelque soit leur grandeur passée.

 

http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09903.JPG

Et c'est à regret que nous quittons ce lieu où des hommes ont cru en vain pouvoir défier la mort et s'assurer l'éternité.

 

 
 
http://piquesel.midiblogs.com/images/DSC09905.JPG

 

A suivre.....

 

Les vacances approchent et vous allez bientôt vous retrouver à coincer la « bulle » quelque part dans un jardin, sur une plage ou au bord d’un ruisseau, votre MP 3 collé sur les oreilles, car c’est connu la musique adoucit les mœurs et vu l’état du monde vous avez bien besoin que vos mœurs soient apaisées ! Pourquoi ne pas y mettre quelques chansons de mon cru qui figurent dans mon dernier album "Ti Punch" et qui vous emmèneront aux Antilles, lieu éminemment dépaysant ! Vous pourrez ainsi écouter la complainte du coupeur de canne,  vous laisser bercer par la langueur de Marie-Galante, sentir les envoutantes effluves du Ti’ Punch ou écouter la sensuelle histoire du bernard-l’hermite…..

 

C’est sur Deezer (cliquez sur le nom) ou Itunes….

 

PS Vous y trouverez aussi mes autres albums "Bidochon dream " et "Jennifer" (cliquez sur le titre)

 

Vous pouvez également vous tenir au courant de la parution de mes prochains albums en vous inscrivant sur ce nouveau blog Old Nut Zimbalam 

 

 

Texte & photos Ulysse