suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/04/2013

Périple Andalou - 5 - Séville (fin)

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

L’un des grands bonheurs qu’offre  Séville sont…. les Sévillanes, femmes élégantes, passionnées et romantiques. Quand de surcroît celle que vous croisez joue de la guitare vous tombez immanquablement sous son charme et oublieriez presque les autres merveilles de la ville. Mais n’ayant, pour ma part, plus vingt ans (depuis longtemps) j’ai suivi les recommandations de mon guide m’invitant à explorer d’autres merveilles « architecturales ».

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Parmi celles-ci figure en bonne place La Giralda monument que l’on ne peut manquer de voir vu qu’il domine Séville de ses 100 mètres de haut. Il s’agit d’un ancien minaret du XIIème siècle, chef d’œuvre de l’architecture almohade, transformé au XVIème par l’architecte  chrétien Cordouan Hernan Ruiz qui l’a doté d’un clocher renaissance surmonté d’une tour portant une girouette (giralda) d'où son nom.

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Si la Giralda défie les lois de la gravité, ces saltimbanques rencontrés au hasard de notre balade sont aussi passés maîtres en la matière. J’ai cherché le « truc » expliquant cet exploit et n’en ai pas trouvé et peut être n’y en a-t-il pas ! En tous les cas, bravo les artistes !


séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Les autres humains, étant soumis aux lois de la pesanteur, préfèrent s’asseoir sur les chaises des cafés qui agrémentent les nombreuses et charmantes places piétonnières disséminées dans la ville

 

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Il faut aussi aller se perdre dans le labyrinthe des rues du  Barrio de Santa Cruz en vous cousant au préalables les poches si vous y allez le soir !


séville,giralda,casa pilatos,flamenco

On y aperçoit de jolies femmes dans les vitrines mais qui n’ont rien à voir avec celles de Hambourg ou d’Amsterdam. Je pense que vous vous feriez écraser le pied avec un talon  de "flamenca" si vous leur adressiez le moindre propos déplacé.


 

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

L’Espagne est le pays du flamenco et les jeunes filles en font l’apprentissage très jeunes. Le plaisir d'arborer d'aussi jolies chaussures doit beaucoup contribuer à leur vocation!


séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Si le flamenco est l’univers de la passion, le cadre qu’offre la Casa de Pilatos est plus serein. Construit au XV et XVIème siècle, ce palais est l’une des merveilles architecturales de Séville et l’un des chef-d’œuvres  de l’art mudejar (arabo-chrétien).

 

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

En ces lieux, les belles dévêtues qui prennent le frais dans les jardins restent de marbre même si vous les effleurez de la main.

 

 

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

La plupart des salles sont décorées de magnifiques azuelos et de plafonds sculptés que l’on passerait des heures à contempler au risque de s’y assoupir !

 

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Ce plan rapproché vous permet de mieux apprécier la finesse du travail des artistes dont  l’ensemble possède une extraordinaire  fraîcheur et harmonie.

 

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Il faut aussi aller s’asseoir quelques instants dans le grand jardin baigné du parfum des orangers en fleurs et bordé de loggias abritant des sculptures renaissances. Et là on rêve d'y rencontrer une sévillane qui vous prendrait par la main, mais ce sera pour une autre vie.....

 

séville,giralda,casa pilatos,flamenco

Nous concluons notre visite de Séville en nous rendant sur l’une des places où traditionnellement le week end les Sévillans viennent en famille ou entre amis boire un verre et grignoter quelques tapas en restant des heures à papoter dans une ambiance bon enfant. C’est la « movida » espagnole qui fait un pied de nez à la crise….

A suivre

Texte & Photos Ulysse