suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/12/2014

Paris comme vous ne l’avez jamais vu (4ème partie)

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

Après nos déambulations diurnes dans Paris, je vous invite à aller vérifier si la nuit notre capitale est bien, comme on le dit,  la ville Lumière ! Savez vous au demeurant que cette réputation est fort ancienne et remonte avant l’arrivée de la fée Electricité.  On la doit, en effet, à Gilbert Nicolas de la Reynie (1625-1709) lieutenant général de police de Paris de Louis XIV qui, en mars 1667, pour enrayer l’explosion de la criminalité dans les rues, a ordonné d'y placer des lanternes et des flambeaux pour dissuader les rôdeurs et les criminels. C’était la première initiative de ce genre dans le monde ! Aujourd’hui l’éclairage est en partie dispensé bénévolement par les automobilistes qui osent encore s’aventurer dans notre capitale au détriment de leur sérénité !

 

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

A Paris la nuit il y a des endroits où il faut être vu, surtout si on a un problème d’égo et un besoin éperdu de reconnaissance. Depuis Freud on sait que la recherche de signes extérieurs de richesse résulte d’un tempérament infantile et d’un besoin de réconfort et de consolidation de son propre statut. Mais on sait aussi ce qu'il advint de Fouquet !

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

Paris est, à cet égard,  sans conteste la capitale du luxe d’où le défilé incessant dans ses palaces de touristes venus des cinq continents pour faire leur plein de doudous et colifichets en tous genre, leur critère de goût reposant généralement sur l’existence d’une étiquette de prix à cinq chiffres.

 

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

Si le général Lafayette a aidé les américains à gagner leur liberté et ainsi à ne plus être obligés de manger l’infâme  poulet à la menthe des "british", son  nom s’affiche sur l’un des temples parisiens de la consommation, lieu d’aliénation par essence où des cars entiers de touristes viennent acheter leur panoplie de nouveaux riches.

 

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

Le nom du magasin rival envoie à nos esprits le message subliminal que l’acte d’achat fera de nous un homme ou une femme nouvelle, nous régénèrera en quelque sorte, que le port d’une nouvelle robe ou d’un nouveau costume, d’un nouveau sac ou d’un nouveau parfum nous rendra plus beau plus désirable.  Mais il n’y a que dans la chanson de Brel « qu’au printemps pour l’ombre d’un regard toutes les filles nous donneront un baiser ! »

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

Il faut dire que les grands magasins ne lésinent pas sur le « décorum » pour nous détendre et nous « désinhiber » et nous amener à faire chauffer notre carte bancaire  !

 

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

Tout est mis en œuvre pour que nous cédions aux sirènes de la tentation !

 

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

On n’hésite pas à nous prendre par les sentiments, à susciter en nous le bon vieux réflexe de Pavlov, sachant que la chair est faible, et que nous, pauvres pécheurs,  cédons plus souvent que nous ne  le souhaiterions à la tentation ! Ah ! le chocolat noir ! Ah le Ti’Punch ! (à chacun ses faiblesses !)

 

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

Le but est de nous installer dans un bulle où l’on perd tout contact avec la réalité et où l’on tombe sous l’emprise de ses désirs….

 

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

Mais généralement tout cela finit comme l’éternelle histoire de la cigale qui s’entend dire par la fourmi  « vous chantiez j’en suis fort aise et bien dansez maintenant ! »

 

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

Mais quittons ces lieux de perdition, pour jeter un œil à l’arc de Triomphe, que l’on aurait dû nommer l’arc du désastre, puisque son érection a été décidé par Napoléon 1er dont le règne s’est conclu par la cuisante défaite de Waterloo.

 

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

Bien que je ne sois pas un adepte de cet exemple d’architecture célébrant des faits guerriers, c'est un point de passage obligé de la capitale et je vous en offre deux pour le prix d’un, mais on n’y reviendra pas ! En revanche vous n'aurez pas droit à une vue des Champs Elysées qui ressemblent à une rue quelconque d'une ville américaine  depuis que MC Donald s'y est installé !

 

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

Nous voici maintenant au pied de l’obélisque de Louxor qui orne la place de la Concorde et qui a donné lieu à l’un des plus fameux marchés de dupe de l’histoire.  Il nous fut, en effet, offert en 1830 par le Vice Roi d’Egypte Méhémet Ali qui reçut, en échange de Louis Philippe 1er, une horloge en cuivre qui ne fonctionna jamais. De là vient sans doute la mauvaise réputation à l’étranger des produits industriels français.

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

Juste à coté, se dresse une grande roue qui permet de jouir d’une vue panoramique sur Paris. Ce manèges est un beau symbole de nos existences au cours desquelles nous nous élevons progressivement pour un jour atteindre notre apogée puis doucement décliner pour retourner d’où l’on vient : le néant ou ici la nuit noire parisienne !

 

paris,obélisque,lafayette,grande roue,napoléon,sarkozy

Et puis pour me faire pardonner mon discours ronchonnant et moralisateur  je termine par une note de fantaisie ! Tournez manège ! Surtout ne vous détachez pas avant l’arrêt complet de la grande roue !

 

A suivre avec une finale décoiffante sur Miss Tour Eiffel (réservez vos places!!!)

 

Et si vous avez envie d'un intermède musical je vous convie à vous rendre sur mon blog musical OLD NUT pour écouter ma dernière chanson "La fille de la montagne" et les autres aussi, si affinité!!

Cliquez :

 

ICI

 

Texte & Photos  Ulysse